QUIMPER : Son évêché et un certain clergé...

Publié le par culture

«Hélas il ne sont plus

Des enfants de lumières

Puisqu’ils n’écoutent plus

Le successeur de Pierre. »

Rappelé dans l'homélie donnée par Monseigneur Raymond Centène lors de la messe en hommage à Pierre-René Rogue pour les 80 ans de sa béatification, ces vers extraits du poème qu'il a rédigé pendant sa détention, avant de mourir sur l'échafaud, pourraient bien être prononcés par l'évêque de Quimper, Monseigneur Le Vert. Ainsi que ceux-ci :

 

« Sur mes persécuteurs

Sollicitez sans cesse

La fin de leurs erreurs

[…] et puisqu’ils sont nos frères

Chérissons-les toujours

N’opposons à leur guerre

Que douceur et amour."

L'évêque de Quimper est l'objet, depuis son arrivée, d'une véritable campagne de calomnies venant le plus souvent d'une partie du clergé qui a oublié que les théories de 1968 sont parties en fumées (allusion à celles dénoncées par le Pape Paul VI le 29 juin 1972). Quelques prêtres mal-vieillissant dont un, bardé de diplômes -  sociologie ! - ne respectant pas la discrétion de sa charge et ignorant le dialogue (et son sacerdoce ?), sûr de lui et dominateur, donnant des leçons à l'Assemblée des évêques de France sur les bienfaits du mariage unisexe, Laot de son nom (prononcer Laotte !!! qui n'est pas celle du Père Noël et ne déborde pas de cadeaux). Nouveau François Chabot, capucin défroqué, nouveau Joseph Le Bon, le mal nommé, il y a 220 ans, aurait-il dénoncé aux autorités les prêtres réfractaires ???

Il a bien cloué au pilori son propre évêque !

Qu'il aille chez les Protestants s'il ne supporte pas l'obéissance à sa hiérarchie ; ou qu'il crée son Eglise. Pour se nourrir et se loger, il pourra toujours tendre sa sébille et sa sociologie !

A propos de Monseigneur Le Vert, il est inexcusable de laisser les mensonges proliférer médiatiquement sur son retrait de la "scène épiscopale" de Quimper. Cet évêque, que pourraient envier certains diocèses, a demandé au Saint Père d'être suspendu des devoirs de sa charge pour raison de santé. Harcelé par des manipulateurs mentaux, cela existe aussi dans les Associations, lui il a jeté l'éponge, le temps nécessaire à la réflexion.

Le Pape l'a autorisé a ne pas exercer sa charge le temps nécessaire pour se refaire une santé et reprendre sa mission. Il n'en a pas été démis ; Monseigneur Le Vert est toujours évêque de Quimper et Léon. Le "Suspens" est prononcé lorsqu'il y a faute grave, après entretien avec le Nonce apostolique et  convocation au Vatican. Dans le cas précis de l'évêque de Quimper, il s'agit d'un véritable lynchage médiatique, digne de ceux du "Père Duchesne", orchestrés par un Bertrand Barère local.

Le mercredi des Cendres 13 février 1791, à Vannes, 2 à 3 mille paysans armés de fourches se préparaient à attaquer la ville pour défendre Monseigneur Amelot menacé par les autorités à la botte de la Constituante ; dimanche 18 mai, 300 personnes ont assisté aux Vêpres en la cathédrale Saint Corentin de Quimper afin de prier pour leur évêque.

Contrairement aux hommes politiques, un prêtre n'a pas de plan de carrière ; et la charge épiscopale lui tombe dessus à l'improviste. Alors s'il arrive avec des idées qu'il va proposer à des individus qui réagissent par à prioris basés sur des bruits de bidets .....

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article