UN CHOUAN DE NOTRE EPOQUE.

Publié le par culture

UN CHOUAN DE NOTRE EPOQUE.UN CHOUAN DE NOTRE EPOQUE.UN CHOUAN DE NOTRE EPOQUE.

Chouan du Midi, partageant nos idées, Père d'industrie - mieux que capitaine d'industrie - Monsieur Pierre Fabre est décédé dans sa propriété de Lavaur dans le Tarn. Comme les Chouans, il a montré que la volonté de vivre debout, si elle était plus fatigante que de vivre couché, était nettement plus digne d'attitude et de fierté.

Docteur en pharmacie, génial inventeur d'un médicament de phytothérapie pour le système veineux, son goût pour la nature (domaine du Carla à Castres) explique que la majorité des médicaments  créés par son Groupe soient issus majoritairement des plantes, même pour la cancérologie (le cancéropôle de Toulouse en photo).

Profondément humain, d'une simplicité naturelle avec les uns et les autres, d'une discrétion extrême - à Castres son surnom était "Le Muet" - en 50 ans il aura fait vivre des dizaines de milliers de personnes. Il aurait pu mettre son argent en Suisse ou au Japon : il l'a mis dans sa ville, son département, sa région, généreux et discret mécène du rugby, de l'audio-visuel, de bâtiments divers et variés dont la cathédrale de Castres dans laquelle ses obsèques seront célébrées mercredi 24 à 10 H.

Il était exaspéré par le non respect des hommes, le mensonge et la bêtise. Les aspects non conformistes de notre Association lui avaient bien plu. Que le Bon Dieu lui fasse une place pour tout le bien qu'il a fait de son vivant (3 employés en 1960, plus de 10.000 en 2013). Il a vraiment appliqué dans les faits la Doctrine sociale de l'Eglise, n'hésitant pas à "donner un coup de pouce" à tel ou tel en difficulté et surtout les Africains. Il a adopté des enfants qui ont pu, grâce à lui, connaître une vie heureuse et faire des études.

Oui, Monsieur Fabre a bien le profil d'un Chouan et méritait que notre Blog lui rende hommage pour le combat de sa vie, à Castres, pour le Tarn, le Midi-Pyrénées, par  ses convictions mises en application dans ses activités.

Il faut rendre hommage à Philippe de Villiers pour son action exemplaire ; il faut signaler dans notre époque des "30 désastreuses", un homme qui a, dans un autre registre, mis ses idées à la pointe de son combat.

Merci Monsieur Fabre et que Dieu vous ait en sa sainte Garde.

UN CHOUAN DE NOTRE EPOQUE.UN CHOUAN DE NOTRE EPOQUE.

A Castres, près de la place de l'Albinque, cette croix est dressée à proximité du lieu où était la guillotine pendant la Révolution. Une quinzaine de personnes fut tuée à cet endroit dont cinq prêtres. Leurs noms sont gravés sur un mur intérieur de la cathédrale.

Commenter cet article

outlook email helps 30/12/2013 13:10

What actually took me back was indeed his pride and attitude itself. As a matter of fact he dedicated his life sharing all his ideas for this venture. Anyways thanks a lot for sharing such a lot of information about him.

Noël Stassinet 30/12/2013 14:36

Thanks for your message, which pays tribute to this great man that was Monsieur Pierre Fabre. With his death a book closes. It was not a business but a Enterprise's Father . He brought joy to thousands of people.
And you, who are you?

Dominique Pasquier 27/07/2013 06:45

"un chouan de notre époque"
Très bel hommage à ce grand Monsieur qu'était Pierre Fabre et aux bienfaits qu'il a répandus dans sa région,mais que vient faire Philippe de Villiers dans tout ça? Erreur d'inattention sans doute....