BENIE SOIT SA GLORIEUSE ASSOMPTION

Publié le par culture

BENIE SOIT SA GLORIEUSE ASSOMPTION

En ce quinze Août, consécration de la France à la Sainte Vierge par Louis XIII, rendre hommage à la Sainte Patronne de la France est-il incongru ?

Dans l'état de déconfiture de notre pauvre pays, accéléré depuis mai 2012, ne serait-il pas utile que nos prières attirent l'attention de la Vierge Marie sur le pays dont elle est la sainte Patronne ?

Il y a 220 ans, en 1793, ceux dont nous honorons la mémoire étaient interdits de culte. 220 ans après nous n'en sommes pas encore là. Quelle a été la fréquentation des églises en ce jour pour honorer la Mère de Dieu ?

Pendant de temps la Convention légifère sur les bois de marine, la nomination de représentants de la Convention, le port de vêtements féminins par des hommes (puni de mort - prudence les Gays !), William Pitt ennemi du genre humain, et un Décret anodin sur l'arrestation des suspects (qui va faire l'objet d'un Décret-loi le 17 sepembre 1793).

220 ans après le Décret sur le port du vêtement féminin par les hommes n'a pas été aboli.

Devant tant d'inepties, on peut comprendre que notre Sainte Patronne soit un peu fatiguée.

Commenter cet article