VOLEURS DE LA RÉPUBLIQUE

Publié le par culture

VOLEURS DE LA RÉPUBLIQUE

Il ne s'agit pas des voleurs au sens pécuniaires ou idéologiques ; nous n'aurions pas assez d'octets pour en traiter en cumulant avec la raison centrale du Blog du Souvenir Chouan de Bretagne.

Il s'agit en effet des voleurs d'Histoire, ce qui fait pas mal de travail !

Un lecteur du Blog m'a signalé, ce matin, avoir constaté que la plaque concernant les Noyades de Nantes apposée sur la bitte d'amarrage N° 12 sur le port avait disparu.

Il faut croire que le texte qu'elle portait a dérangé quelqu'un. Plaque dérangeante, sans aucune prétention sur le plan technique (simple contre-plaqué "marine" et affiche plastifiée avec un encadrement recouvert de peinture métallisée) voulant faire connaître une page méconnue de notre pauvre pays et faire découvrir ce que certains osent appeler les "valeurs de la république".
Elle avait été apposée en 2006 et Télé Nantes avait fait un beau reportage sur la matinée  (messe et jeté de gerbe).
Lors de mon interview par la journaliste sur le pont Anne de Bretagne je parlais d'un crime révolutionnaire, peu ébruité, qui n'était pas du tout la raison de l'exécution de Carrier alors  que, par contre, on répandait largement un mensonge soutenu par Ayrault (maire à l'époque) avec la vraie légende d'esclaves noirs noyés en Loire, légende créée par Octave Cestor (alors conseiller municipal). Evidemment le reportage n'était pas passé ; interrogé au téléphone le rédacteur m'avait carrément dit que ma phrase en était la raison. Cette  plaque dérangeait la vérité officielle.
La première noyade a concerné 84 prêtres (99 selon Carrier) répertoriés de divers endroits mais un seul de Vendée les autres étant majoritairement de Loire-Atlantique ou du Morbihan, de la Manche, d'Ille et Vilaine et même un Chartreux réfugié dans sa famille à Boussay etc. Les autres noyades verront des victimes de différents endroits mais pas uniquement de Vendée.
Toujours est-il que le Souvenir Chouan de Bretagne est la seule Association à rendre hommage depuis 18 ans aux victimes de ces crimes atroces non pas seulement de Carrier et de ses malfrats nantais mais du système révolutionnaire.
CETTE ANNEE VERRA LE 19 ème HOMMAGE CELEBRE DIMANCHE 13 NOVEMBRE à 12 H 30 du haut du pont Anne de Bretagne et le parachutage de la gerbe dans la Loire.
Après le déjeuner (Inscription par le formulaire contact en haut de cette page à gauche) évocation dans Nantes de la Terreur dans cette ville bourgeoise qui fut partisane de la révolution dès ses débuts.
VOLEURS DE LA RÉPUBLIQUE