HOMMAGE au BIENHEUREUX PÈRE PIERRE-RENÉ ROGUE.

Publié le par culture

HOMMAGE au BIENHEUREUX PÈRE PIERRE-RENÉ ROGUE.

Né à Vannes le 11 juin 1758 Pierre-René Rogue est ordonné prêtre par Monseigneur Michel Sébastien Amelot  le 21 septembre 1782.

Lazariste, Confesseur de la Foi, Martyr de l’Eucharistie.

Arrêté le 24 décembre 1795, sous le Directoire,  alors qu’il portait la communion à un malade, il est guillotiné, avec l’abbé Alain Robin, le 3 mars 1796 et inhumé à Boismoreau. Exhumé le 4 mai 1934 il est  béatifié le 10 mai 1934.

Ses reliques reposent dans la cathédrale depuis le mercredi 4 juillet 1934.

Le Père Pierre-René Rogue est le seul de tous les prêtres ou religieux, ayant souffert le martyre en Bretagne sous la révolution, à avoir été béatifié*.

Que mon sort est charmant,

Mon âme en est ravie !

Je goûte en ce moment

Une joie infinie.

Que tout en moi publie

Les bontés du Seigneur;

Ma misère est finie,

Je touche à mon bonheur.

O Monarque des cieux,

O Dieu, plein de clémence,

Daignez arrêter les yeux

Sur les maux de la France !

Puisse ma pénitence,

Egale à ses forfaits,

Désarmer ta vengeance,

Te la rendre à jamais 

Extraits du cantique écrit par Pierre-René Rogue et qu’il chanta en montant à l’échafaud.

*L'autre breton béatifié est l'abbé Joseph Bécavin, de Carquefou, massacré aux Carmes le 2 septembre 1792.

HOMMAGE au BIENHEUREUX PÈRE PIERRE-RENÉ ROGUE.

Le Souvenir Chouan de Bretagne rendra hommage au Bienheureux Martyr et Confesseur de la Foi, qui n'a pas quitté son pays afin d'accomplir son sacerdoce:

SAMEDI 19 MARS RENDEZ-VOUS DEVANT LA CATHEDRALE DE VANNES à 14 H 30

Pelerinage sur les pas de Pierre-René Rogue : la maison de son enfance, le lieu de l'arrestation, la Porte-prison, le séminaire où il a enseigné et qu'il a brièvement dirigé, la place Maurice Marchais alors place de la Liberté (!!!) lieu où il fut exécuté en compagnie de l'abbé Alain Robin, et retour à la cathédrale devant son gisant sous l'autel sur lequel sera célébrée la messe à 16 H 30 par l'abbé Amaury Brillet, du Souvenir Chouan de Bretagne.

Cette messe clôturera notre hommage au Confesseur de la Foi.

Merci au Père Patrice Marivin, Archiprêtre de la cathédrale pour son aimable autorisation.