MORT DE L'ENFANT DU TEMPLE

Publié le par culture

Louis-XVII.jpg

Il y a 216 ans, le 8 juin 1795, décédait en la prison du Temple à Paris, Louis-Charles de France, improprement appelé Capet, duc de Normandie, dauphin de France, à l'âge de 10 ans, 2 mois et 12 jours.

Il est le second fils et le troisième enfant de Louis XVI et Marie-Antoinette.

Il semblerait que sa libération  ait fait partie des conditions secrètes de la Paix de la Jaunaie signée entre la Convention et les Insurgés commandés, entr'autres, par François-Athanase Charette de La Contrie (et non de Charette contrairement à certains écrits car lorsque cette particule a été donnée à la famille Charette, François-Athanase avait été fusillé 20 ans auparavant!). Il existe toujours à Belleville sur Vie, près de la Roche sur Yon,  alors Quartier Général de l'Armée Maraîchine, une maison que Charette avait fait construire pour le petit roi.

Or si cette condition n'avait pas existée, pourquoi aurait-il fait construire cette maison?

Une analyse récente de l'ADN prélevée sur le muscle cardiaque supposé de l'enfant du Temple, comparative avec une analyse similaire des cheveux conservés de Marie-Antoinette et des analyses ADN effectuées sur des membres de l'actuel maison de Habsbourg n'expriment pas d'autres résultats que ce muscle cardiaque puisse être celui d'un enfant autre  que celui qui est appelé Louis XVII, même si cela fait grincer des dents.

Commenter cet article

Irène Pincemaille 09/06/2011 18:27


Bonjour Messieurs, non !nos dents ne grincent pas ! MAIS ! cette version officielle veut que Louis XVII soit le pauvre mort du 8 Juin 1795, donc enterré en l'église Ste Marguerite à Paris, OR !
depuis toujours, il a été prouvé, lors des exhumations et des examens ostéologiques, que cet enfant était âgé d'au moins 15 ans !!! (dents de sagesse, grande taille, etc...)et ne pouvait donc être
le petit prince âgé seulement, lors de son prétendu décès, de 10 ans et 2 mois !!!
Il y avait possibilité d'analyser ce squelette, mais, bien sûr, ça n'a pas été fait !!!.
DONC COMMENT UN COEUR QUI SERAIT CELUI DE LOUIS XVII VIENDRAIT-IL D'UN CORPS QUI N'EST PAS LOUIS XVII ??? Là, ça ne "colle" plus !!! NE SERAIT-CE PAS PLUTÔT CELUI DU 1er DAUPHIN LOUIS-JOSEPH,
DÉCÉDÉ EN 1789 ???
Alors, S.V.P. ne soyez pas aussi péremptoires dans la présentation de cette commémoration (ce malheureux SUBSTITUÉ sacrifié méritant bien des prières)et tant pis si je fais "grincer quelques dents"
!!! Recevez mes plus courtoises salutations.