LE MEMORIAL DU GENOCIDE-MEMORICIDE AVANCE...

Publié le par culture

 

Mémoricide 2
Dimanche 30 septembre dernier était organisée la deuxième journée du Génocide-Mémoricide à La Chapelle-Saint-Pierre-ès-Liens dans la commune de La Chapelle Basse Mer en Loire Atlantique.
Organisation dûe à trois associations : Mémoire du Futur, Les Brigands du Bocage et le Souvenir Chouan de Bretagne. Les résultats en quantité de personnes furent largement inférieurs aux espérances. Il est hélas constaté, une fois de plus, qu'il est plus aisé et confortable d'exprimer ses opinions chez soi. Ne sont pas visées les personnes qui se sont excusées.
Faut-il rappeler, une fois de plus, que si le Génocide franco-français a concerné au moins deux cent mille personnes - sinon plus car la loi du 1 octobre 1793 visait en définitive tous les Insurgés, citoyens devenus des Brigands - le Mémoricide lui concerne des millions de citoyens de notre Etat républicain assoiffé de Droits de l'Homme... De préférence chez les voisins !!!
La journée fut belle, agrémentée des costumes et des sourires des jeunes Brigandines, du sérieux des Brigands accompagnés que nous fûmes par le Vezou, attaché à sa musique comme les cordes à un archet !
La journée commencée par la conférence de Pierre Gréau sur "La Virée de Galerne" se poursuivit avec le déjeuner, précédé de l'apéritif brigandin, suivi de la présentation des vitraux témoins des Guerres de Vendée par François de La Harie et d'un exposé de Noël Stassinet "Comment en est-on arrivé là" ; résumé des épisodes qui, il y a 220 ans entraînèrent la chute d'un système politique, religieux, social et un état de guerre permanent.
La Messe, selon la forme extraordinaire du Rit (sans e) Romain clôtura cette bonne journée à l'issue de laquelle chacun put apprécier le verre de l'amitié. Puis chacun retourna dans ses pénates - il y avait école le lendemain - sauf une vingtaine d'irréductibles gaulois qui termina,...plus tard !

 

 

Commenter cet article