A.A.A. Standard and Pool 1793...

Publié le par culture

Anomie : destruction de la société

Arbitraire : pouvoir auto-déclaré du Comité de Salut Public

Assassinat : Avec ou sans justice toujours avec parodie de justice.

C'est un peu le classement qu'aurait pu octroyer un office de cotation international il y a 220 ans. La Revue du Souvenir Chouan de Bretagne de décembre 2012 a relaté la désintégration de la société sous la poussée d'un pouvoir d'abord occulte mais déjà arbitraire puis officiel et toujours arbitraire, avec la complicité d'idiots utiles qui finiront comme ceux qu'ils dénoncent, sous la même lame d'un pouvoir assassin. Ce qui s'est passé il y a 221 ans est le résumé de cette logique révolutionnaire, toujours d'actualité, sauf que maintenant c'est le repère d'une idéologie agonisante et décadente: Les Valeurs de la République !!!

Le système républicain est un système politique qui a renversé par la violence un système héréditaire de type monarchie royale le 22 septembre 1792 ; il a mis à la tête de la France une monarchie impériale et, en 1962, une monarchie républicaine de type autocratique. Le pouvoir républicain n'est plus basé sur la légitimité dynastique de droit divin mais sur l'utilisation d'urnes baptisées pouvoir démocratique, ce qui ne convient qu'à ceux qui sont convaincu que cela leur convient !

Louis XVI a été condamné à mort, à l'issue d'une parodie de justice, par une Convention auto-proclamée Tribunal - ce que lui réfutait un juriste légiste comme Cambacérès - à la faible majorité des députés dont le vote devait être - au mépris des usages - prononcé nominalement à haute voix. La Peur a créé la décision arbitraire.

Récemment, lors d'un vote à la Haute Assemblée, une décision contraire à celle désirée par le pouvoir en place a été exprimée. Le Premier ministre demande pour d'autres fois un vote à main levée. Pour mieux repérer les élus indisciplinés dont les ancêtres, dans un scrutin à bulletin secret, auraient voté différemment le 17 janvier 1793 ???

Récemment toujours, un article de ce Blog a été consacré au Ministre de "l' "Education" nationale" qui, au lieu de vaquer à ses occupations normales, pourtant inquiétantes, se livre à une attaque en règle du catholicisme qu'il hait. Il serait stupide d'imaginer un tel discours contre d'autres religions.

En ce 21 janvier 1794, ses précurseurs idéologiques assassinent 14 prêtres, à  Laval. Leur crime : Ils étaient prêtres. De dangereux activistes âgés de 46 à 77 ans. Leurs noms sont gravés dans le marbre de l'église d'Avesnières. Une plaque en cuivre signale leur martyre  dans la cathédrale de Laval.

 

A.A.A. Standard and Pool 1793...A.A.A. Standard and Pool 1793...A.A.A. Standard and Pool 1793...

L'Accusateur public était un nommé Volcler, prêtre apostat et le greffier un nommé Guibert, lui aussi prêtre apostat. Il finirent leur vie misérablement. Volcler avait volontairement choisi cette date pour, dans sa folie criminelle, célébrer le premier anniversaire de la mort de Louis XVI.

Abbé Jacques André, 50 ans, abbé André Dulion, 66 ans, abbé Louis Gastineau 66 ans, abbé François Migoret-Lamberdière, 65 ans, abbé Julien Moulé, 77 ans, abbé Augustin-Emmanuel Philippot, 77 ans ; curés de paroisses.

Abbé Jean-Baptiste Turpin du Cormier, 64 ans, curé de La Trinité.

Abbé Pierre Thomas, 75 ans, aumônier des Augustine de Chateau-Gontier, abbé Jean-Marie Gallot, 46 ans, aumônier des Bénédictines, abbé Joseph Pelé, 74 ans, aumônier des Clarisses, abbé Jean-Baptiste Triquerie, 57 ans, aumonier des Franciscains.

Abbé René-Louis Ambroise, 74 ans, abbé Julien-François Morin de La Girardière, 64 ans, abbé François Duchesne, 58 ans. 

Ils seront béatifiés par Sa Sainteté le pape Pie XII en juin 1955. 

A.A.A. Standard and Pool 1793...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

thizy 21/01/2014 18:01

a lire, tres bien ,,,,,cordialement

thizy