Plounérin (Côtes d'Armor), respect du patrimoine local,

Publié le par culture

Le mauvais état de l'église risquant d'entraîner des dangers celle-ci fut fermée au public en 2005.

La décision fut prise de la démolir au vu d'un devis de restauration de plus d'UN million d'€ trop élevé pour le budget de la commune.

Le maire, Pascal Vielleville - parti communiste - ayant entendu certains désaccords, décida de réaliser un référendum local. La population confirma à 60 %, par son vote, son attachement à son église.

Ayant fait appel à la Fondation de France (photo ci-dessous) et à différents mécènes les travaux vont permettre de réouvrir l'église.Voir l'article de l'Observatoire du Patrimoine religieux.

L'association " SAUVEGARDE DE L'EGLISE DE PLOUNERIN" a bien travaillé, avec un maire intellectuellement honnête.

"L'église est notre mémoire, la détruire serait nous rendre amnésique. C'est le travail aussi de nos ancêtres qu'il faut savoir respecter!" précise le responsable de l'Association.

Il faut signaler que la facture, travaux finis, est de 430 Mille €. On est très loin du "plus d' UN million !

Les Plounérinais ont sauvé leur église. Celle-ci a été réouverte au culte à la fin juillet de cette année.

Plounérin (Côtes d'Armor), respect du patrimoine local,Plounérin (Côtes d'Armor), respect du patrimoine local,

A Plouagat, toujours dans les Côtes d'Armor, les soucis causés au maire (DIVERS Gauche) par l'état de l'église de la commune l'amènent à proposer un référendum dimanche 1 septembre prochain.

La aussi, le coût des travaux est estimé à plus d'Un million  (encore et comme par hasard la même estimation qu'à Plounérin !).

A Gesté, il y a eu un "pronunciamento" de la municipalité (maire UMP) sans consultation de la population. Alors que cette église est une page de l'Histoire de Gesté et que son existence, à condition qu'elle soit expliquée, aurait normalement intéressée la population. 

Il n'y a eu aussi, faute de la municipalité, qu'un seul devis de restauration et de démolition. Sans compter l'argent dépensé inutilement en procédures diverses.

Rassemblement pique-nique place de la mairie (et de l'église) à partir de 12 H 30, dimanche 25 août. Avec la participation du Collectif Saint Jacques d'Abbeville (Collectif qui s'est battu pour empêcher, en vain, la destruction de l'église Saint Jacques d'Abbeville)http://annebrassie.fr/?p=2514 (Radio Courtoisie), La Charte de Fontevrault, Le Salon Beige, Le Blog de Jeanne Smits.Riposte Catholique,.Mémoire Vivante du Patrimoine Gestois, Breizh Journal....

Cette réunion est autorisée par la Gendarmerie de Beaupréau (prononcer Beauprau) ; j'ai promis que nous ne démolirions pas la mairie (qui fait tache sur cette place).

 

Commenter cet article