Gesté: 19 JUIN 2013 OU 2 FEVRIER 1794? La Colonne Infernale du Général LEGER

Publié le par culture

Hier, dans la plus grande discrétion, sous les ordres du Maire Jean-Pierre Léger, nouveau Cordelier une Colonne Infernale composée de quelques ouvriers montés sur deux excavatrices, s'est attaquée à l'église de Gesté ; cette église jugée par le maire précédent (et un conseiller municipal nommé Courpat  (Crouzat ?) Philippe - nouveau Flavigny -) sans intérêt car construite dans un style néo gothique-baroque.

Avec des raisonnements aussi débiles et la complicité de certains évêques, il n'y aurait bientôt plus trace de l'architecture du XIXème siècle !

La Courageuse association "Mémoire Vivante du Patrimoine Gestois" nous donnait espoir après avoir gagné son combat devant les tribunaux en février 2012, la Municipalité menée par Léger-Cordelier ayant non seulement été déboutée mais condamnée.(Cliquer pour revoir l'article).

C'était espérer aussi en la salubrité intellectuelle de l'équipe municipale, l'équipe du maire Cordelier-Léger. Mauvais perdants, dignes héritiers des Turreau et autres Crouzat, c'était sans présumer de leur rancune de tricheurs ; ce gibier de tribunal est passé à l'oeuvre hier et a commencé à démolir l'église.

Honte sur cette municipalité ; il faut espérer que l'Association du Patrimoine Vivant de Gesté, qui avait si bien défendu l'église de son bourg, va faire convoquer devant le Tribunal les vandales responsables de ce déni de Justice !

Rappelons aussi que la Loi de vol-spoliation des biens de l'Eglise, vulgairement appelée "Loi de Séparation de l'Eglise et de l'Etat" - que certains politiques persistent à appeler "des Eglises et de l'Etat" (il n'y a pas d'Eglise juive, ni protestante -communauté- ni musulmane) - a permis à la municipalité de récupérer un lieu de culte dont la reconstruction, en 1864, fut possible grâce  aux dons des paroissiens. En effet sur les 30 mille francs que celle-ci coûta, 1500 francs (mille cinq cents) seulement furent versés par l'Etat.

L'équipe municipale du Général Léger-Cordelier a donc détruit un bien appartenant à la communauté affectivement et financièrement.

Gesté a perdu une belle partie de son image et de son identité. Honte à Léger-Cordelier ! On ne peut pas non plus applaudir à la vaillance du clergé local !

Quant à la position du ci-devant Delmas, évêque d'Angers - complice de la pudique déconstruction - elle est pour le moins curieuse et canoniquement interrogative. Même si le camembert qui sera construit à sa place, occupera le même lieu, l'église aurait due être désacralisée puisque les travaux de démolition sont considérés comme profanateurs.

Ils n'ont même pas eu l'idée de démonter les vitraux, certains grisés valant bien certaines horreurs payées chères.

Les clichés ont été pris par une Membre du SCB présente sur place, en temps et en heure !

 

 

 

 

 

Gesté: 19 JUIN 2013 OU 2 FEVRIER 1794? La Colonne Infernale du Général LEGER
Gesté: 19 JUIN 2013 OU 2 FEVRIER 1794? La Colonne Infernale du Général LEGER
Gesté: 19 JUIN 2013 OU 2 FEVRIER 1794? La Colonne Infernale du Général LEGER
Gesté: 19 JUIN 2013 OU 2 FEVRIER 1794? La Colonne Infernale du Général LEGER
Gesté: 19 JUIN 2013 OU 2 FEVRIER 1794? La Colonne Infernale du Général LEGER
Gesté: 19 JUIN 2013 OU 2 FEVRIER 1794? La Colonne Infernale du Général LEGER

Commenter cet article

lefevre 28/07/2014 23:03

ils cherchent à nous foutre dehors effacer notre patrimoine et éteindre notre religion .Christus vinci

lefevre 28/07/2014 22:50

ls cherche à nous foutre dehors de partout et notre patrimoine et notre religiion

Andrian 21/06/2013 12:09

et pendant ce temps on construit des mosquées... merci la ripoux-blique

HC 20/06/2013 14:32

J'ajoute qu'à l'heure actuelle, une pétition circule sur http://www.avaaz.org/fr/petition/Sauvons_lEglise_de_Geste_49/?cdujydb dans le but de stopper les dégâts au plus vite et de ne refaire que ce qui a été saccagé.