Dame église de Gesté : Martyre de Septembre.

Publié le par culture

Bien sûr il ne s'agit pas d'une martyre de Septembre 1792 : elle a été martyrisée la première fois le 5 février 1794 par la Colonne Infernale de Cordellier (ou Cordelier mort en juillet 1845 date à laquelle était inaugurée la nef néo-romane de la nouvelle église, dont il avait détruit la précédente, laquelle a été détruite par son successeur Léger le 20 juin 2013) sous les ordres du général Turreau.

Mais aujourd'hui, en ce 4 septembre 2013 elle a été définitivement abattue, euthanasiée, par un coup de force municipal remontant au 19-20 juin 2013 en totale infraction avec la Loi, selon la décision prononcée par le Président du Tribunal Administratif de Nantes en 2012. Le général en chef, maire de la commune depuis 2008, s'appelle Turreau-Léger.

Le Souvenir Chouan de Bretagne a été présent tous les jours sur le site en compagnie de quelques Membres de l'Association de la Mémoire Vivante du Patrimoine Gestois.

Des articles viendront vous raconter ces 8 jours passés pour accompagner dans la mort cette "vieille" Dame euthanasiée par la bêtise (il y a un mot plus fort en langage populaire!), la méconnaissance de l'art architectural du XIXème siècle et le mépris de la Mémoire des Anciens qui, il y a 150 ans se sont "saignés aux quatre veines" pour offrir à Dieu et à leur population une belle église.

Clichés ci-dessous : Avant Léger, l'héritage de Léger et l'héritage que laisse Turreau-Léger.

Dame église de Gesté : Martyre de Septembre.
Dame église de Gesté : Martyre de Septembre.
Dame église de Gesté : Martyre de Septembre.

Lundi 26 le compte-rendu dans le Courrier de l'Ouest:

Dame église de Gesté : Martyre de Septembre.

N'hésitez pas à lire les commentaires de la Rédaction du "Courrier de l'Ouest". Ils fleurent bon l'objectivité journalistique. Si si !

Petit rappel : D'après ses statuts le Souvenir Chouan de Bretagne est une Association à but culturel et historique. Un nouvel alinéa sera ajouté bientôt, selon la décision de l'Assemblée Générale. Et ce sera une surprise pour notre genre d'Association.

Le Souvenir Chouan de Bretagne n'a pas pour vocation les inaugurations de plaques et les défilés en costume folkloriques, ce qui est très bien.

Mais il est mieux de rappeler ce qui s'est passé il y a 221 ans et d'analyser les similitudes avec les temps actuels et le fait qu'il y a 221 ans les Chouans se sont soulevés au nom de leurs libertés y compris la liberté religieuse.

Quant aux habitants de Gesté ils découvriront que la reconstruction du bâtiment sur l'emplacement de leur église sera celui d'un lieu de culte et non celui d'une église comme cela me l'a été dit lors de ma réception en mairie de Gesté lundi 26 août. Si cet édifice avait été une église, jamais la municipalité n'aurait pu le financer, la Loi de Séparation de l'Eglise et de l'Etat l'interdisant formellement.

Or, un lieu de culte et une église, ce n'est pas la même chose !!!

Ce qui confirme donc le fait que l'église aurait du être désacralisée, ce qui n'a pas été fait. La preuve : l'expulsion du Fils de Dieu dans un tracto pelle après les débuts de la démolition de l'église le 20 juin 2013 et la découverte, grâce au Souvenir Chouan de Bretagne - seule Association présente dimanche 25 août avec MVPG - par un Membre de cette association d'une Pierre d'autel consacrée et de quelques ornements liturgiques.

Récit à suivre.......

 

Dame église de Gesté : Martyre de Septembre.
Dame église de Gesté : Martyre de Septembre.
Dame église de Gesté : Martyre de Septembre.
Dame église de Gesté : Martyre de Septembre.
Dame église de Gesté : Martyre de Septembre.
Dame église de Gesté : Martyre de Septembre.
Dame église de Gesté : Martyre de Septembre.
Dame église de Gesté : Martyre de Septembre.

Commenter cet article