Une infâmie

Publié le par culture

 thumb mausolee-duc-d-enghien-vincenneLe 21 mars 1804, Louis- Antoine- Henri de Bourbon - Condé, Duc d'Enghien, tombe sous les balles d'un peloton d'exécution dans les fossés de Vincennes. Il est trois heures du matin, le prince a trente et un ans et demi.

Sa faute ? être un Bourbon. Son crime ? être réfugié en dehors des frontières françaises où, de façon tout à fait illégale,  le Premier Consul, Buonaparté, pas encore empereur de la République, allant à l'encontre de toutes les lois internationales le fait enlever par ses troupes à Ettenheim, en Allemagne, le 15 mars 1804. Après quatre jours passés à Strasbourg durant lesquels le prince clame son innocence, il est emmené à Vincennes, jugé (???) le 20, sans témoin et sans avocat ; cette cour de justice digne de celles de Fouquier-Tinville condamne le jeune prince à la peine de mort immédiatement exécutoire.
On l'emmène sous la pluie dans les fossés ; une lanterne marque le lieu de son destin. Seize hommes le mettent en joue.Son chien Mohiloff qui l'a accompagné restera plusieurs jours couché sur la fosse où il a été inhumé (laquelle fosse avait été creusée avant que l'inculpé ait été jugé !!).
Dans son Mémorial, l'empereur sanguinaire assassin déchu, se disculpera de cette justice expéditive.Pour se refaire une virginité à l'approche de la mort ?
A l'origine de l'enlèvement du prince, l'arrestation de Georges Cadoudal et son interrogatoire au cours duquel il révéla être venu pour enlever celui qui n'est encore que Premier Consul (et non pour l'assassiner puisque les Anglais avaient déjà prévu de l'envoyer à Sainte-Hélène) afin de ramener un prince à la tête du pays.Ne se faisant aucune illusion sur Provence et Artois, sous l'impulsion de Talleyrand, Buonaparté avait pensé au jeune duc d'Enghien comme ennemi potentiel, militaire de formation de quatre ans son cadet, plutôt que deux princes de cour.
Exhumé en 1816 sur ordre de Louis XVIII il sera inhumé dans la chapelle du château de Vincennes avant d'être déplacé dans la crypte sur ordre de Napoléon III 

Commenter cet article

Astrid Delangle 22/03/2010 00:37


Vraiment bravo pour tous ces articles ; ça doit vous prendre beaucoup de temps, de travailler sur tout ça. Vous avez tous mes encouragements pour poursuivre, et longue vie à ce blog !!