UNE EXPOSITION BLASPHEMATOIRE MAIS courageuse !

Publié le par culture

Les Chouans se sont soulevés il y a plus de deux cents ans parceque les Révolutionnaires martyrisaient leurs prêtres, souillaient leurs chapelles et leurs églises, abattaient leurs calvaires dans les campagnes.

Des prostituées furent issées sur les autels ou on les sacra "Déesse Raison". Certains les souillèrent par leurs ébats.

A Nîmes des protestants déféquèrent et urinèrent sur les autels, comme Pierre Causse l'a rapporté dans son ouvrage "Languedociens oubliés".

Aujourd'hui, au nom de la liberté d'expression, la République laisse ouverte une exposition-blasphème à Avignon présentant le summum de l'art: une photo du Crucifié dans un bocal d'urine.

Les Lois de séparation de l'Eglise et de l'Etat, voulues par le même Etat laïc, le font gardien du respect de la laïcité et de la religion, donc du respect envers ses fidèles au nom de la déclaration des Droits de l'homme et du citoyen.

Sans nul doute, nous agirons de même lorsque le même "artiste" montrera le Coran ou les rouleaux de la Torah, ou une statue de Bouddah dans le même liquide, puisque, pour lui, ce sera aussi de l'art.

Si !

 

Nous attendons simplement que le dit"artiste" et les mêmes autorités concernées montrent là leur vrai courage. Chiche !

 

Mais il y a fort à penser que ce courage montrera ses limites,  tel que démontré par "l'artiste" Patrick Sébastien dans sa réponse à Jean Diwo alors Directeur de Télé 7 Jours, qui lui demandait, il y a une trentaine d'année, pourquoi il s'en prenait si souvent au Pape, au clergé et aux catholiques :

"Avec eux au moins, je ne risque pas de me retrouver avec une bombe sur mon palier".

C'est cela le vrai courage d'un artiste !!!!!!

 

 

http://www.itele.fr/video/avignon-une-oeuvre-qui-fait-scandale

 

Commenter cet article