SOUVENIR: SURFACE MENSONGERE CONTRE SURFACE HISTORIQUE

Publié le par culture

Le 19 novembre 2006, le Comité Célébration Charette organisant la Commémoration des Noyades de Nantes (qui entre le 16 novembre 1793 et avril 1794 avaient fait près de 10 000 victimes prêtres, religieux, religieuses, femmes, 300 enfants, anciens, artisans, agriculteurs, commerçants, Vendéens, Chouans pris à Savenay, opposants divers et variés) déposait une demande de pose de plaque à l'endroit du quai de la Fosse ou les malheureuses victimes furent embarquées sur les gabares ou sapines pour être noyées en Loire d'abord sur les ordres de Carrier puis de ses  successeurs, Bô et Bourbotte. Il est utile de rappeler que Carrier fut rappelé à la Convention à sa demande à propos de l'épisode des 132 bourgeois nantais (qui n'étaient plus que 90 à leur arrivée à Paris), qu'il fut nommé secrétaire de la Convention, ne fut inculpé que le 25 novembre 1794,  jugé par ses pairs qui l'avaient nommé,  condamné à mort par ces mêmes pairs et exécuté le 16 décembre 1794. Il ne s'était donc pas agi d'un rappel comminatoire pour ses crimes. Il ne fut pas non plus la victime d'un procès "expédié" comme il le fit si souvent à Nantes du temps de sa splendeur alcoolique et forcenée.
Dans un courrier au président du Comité Célébrations Charette, Jean-Marc Ayrault député maire de Nantes (propriémaire de Nantes ?) refusait cette pose de plaque alléguant qu'il existait déjà un rappel de cet épisode de l'histoire nantaise sur le porche de l'ancien entrepôt des Cafés

Entrepots-Plaque.JPG

    

 

Pour un épisode historique de la ville de Nantes, la surface de la plaque,  rappelant l'Histoire est inférieure au mètre carré.

 

 

 

 

 

Pourquoi cette commémoration, qui ne correspond à aucun anniversaire, demandait la journaliste de TV 7 Nantes ? "Parce que c'est la vraie réponse apportée aux allégations d'Octave Cestor, conseiller municipal de la ville de Nantes qui a déclaré dans la presse:

"Des fleurs vont être jetées dans la Loire (…)c’est un lieu symbolique d’où l’on débarquait les esclaves et ou certains étaient jetés par dessus bord. La Loire représente donc aussi un tombeau. Quand je la vois je me dis que les esprits de nos ancêtres sont là ".  Or il n'y a eu aucun  esclave noir noyé en Loire, ni même vivant en France, le Code Noir de Louis XIV précisant bien que tout esclave franchissant les frontières du Royaume de France était automatiquement affranchi. Octave Cestor est donc un menteur et un inculte. Le reportage fut non pas censuré mais simplement supprimé.

IMG_3263_edited.JPG

Et pourtant, Nantes, aux ordres de son Propriémaire Jean-MarcAyrault, construit un mémorial de l'esclavage. Pour un épisode  MENSONGER de 'Histoire de Nantes, la surface AU SOL DU MONUMENT, qui sera inauguré en septembre est de: 6.800 mètres carrés oui, six mille huit cents mètres carrés.

Il n'y a jamais eu un esclave en France, mais pour des raisons électoralistes on dépense 7 millions d'€uros pour un mémorial à l'abolition de l'esclavage, alors qu'il y a déja des dizaines de mètres carrés consacrés à cela au Château des Ducs de Bretagne, pour 1 mètre carré 60 consacré à la Révolution et à ses  crimes à Nantes. Nous reviendrons sur ce sujet dans une prochaine page du Blog. Si le maire de Nantes avait voulu montrer une quelconque compassion pour les victimes de l'esclavage, il aurait parrainé des monuments à Alger, sur les côtes d'Afrique, à Tombouctou, en Arabie, là où existaient des marchés de l'esclave à vendre, où venaient les acheteurs qui ne seraient pas venus s'il n'y avait eu de l'offre !!! Et le maire de Nantes oublie facilement que l'abolition de l'esclavage est venue de l'Europe et non de l'Afrique ni de l'Arabie et que si Charles X a envoyé ses troupes conquérir Alger en 1830, sous les ordres du comte de Bourmont, ancien chef Chouan, c'était pour faire cesser les rezzous sur les côtes de France où les barbaresques venaient à l'intérieur des terres enlever les habitants et surtout les habitantes !

DONC POUR EN REVENIR AU TITRE DE CETTE PAGE:

-SURFACE POUR UN SOUVENIR HISTORIQUE:    MOINS D'UN METRE CARRé.

-SURFACE POUR UN MENSONGE HISTORIQUE:  6.800 MèTRES CARRéS.

Bravo monsieur le maire de Nantes qui se moque de l'Histoire ou l'ignore. Pourtant il a été élevé en plein territoire soulevé, à Maulévrier, en école catholique ou ces "choses" étaient enseignées. Mais il est vrai qu'un mandat électoral vaut bien quelques vilénies

Cette page aurait aussi bien pu s'intituler: Jean-Marc Ayrault et ses conceptions de la Vérité Historique à travers ses visées électoralistes. Mais cela faisait trop long.

Ce qui est amusant est de l'entendre s'irriter que des interlocuteurs ministres l'ignorent ou ne répondent pas à ses questions tel qu'entendu une fois à la télévision. Aïe Aïe Aïe !

 

Commenter cet article

Sol de Grisolles 07/05/2011 12:24


"Un républicain" a, comme ses congénères (en un seul mot) une lecture monoculaire des textes de ce Blog qui décrit de façon appropriée les mensonges de la municipalité commandée par Ayrault.
Véritable tyranneau de Conseil Municipal, on connaît l'aisance avec laquelle il baisse le potentiomètre de volume des micros de ses opposants.Il appelle cela de la démocratie? Il n'y a pas eu
d'esclaves noirs à Nantes, encore moins noyés, c'est l'Histoire. Que le tandem Ayrault-Cestor commémore l'esclavage en France, c'est un mensonge. Que l'on dépense SEPT millions d'€ pour commémorer
un mensonge alors que certains nantais n'ont pas de quoi manger, c'est une honte, voire du mépris de "Diva".Il vaudrait mieux implanter des monuments sur les places des villages dont les chefs
noirs ont vendu aux Blancs leurs prisonniers et leurs ennemis.
Quand "Républicain" écrit nous voir "souhaiter le retour d'un Roi", pourquoi pas ? Le système politique dit républicain est à bout de souffle et a ruiné le pays."Avec sa cour et ses serfs", là
Républicain montre ses limites et sa méconnaissance de l'Histoire, comme celle de l'orthographe et de la grammaire.Le retour de ces trois matières serait bienvenu sans pour cela souhaiter le reour
de l'Empereur à la Barbe fleurie (Charlemagne)ni des Hussards noirs de la République et des coups de règle sur les doigts. (Pour info, les Hussards noirs sont les instituteurs du XIXème (siècle
évidemment, pas arrondissement)


un républicain 05/05/2011 00:33


Dans un an des élections alors fondé votre parti et présentez vous si cette démocratie républicaine vous
gêne tant que çà ...
Peut être préféré vous une bonne dictature ou encore
mieux le retour du roi, de sa cour et des serfs ?


un chouan de Bretagne 02/05/2011 07:24


Effectivement, M. Ayrault se comporte comme le propriétaire de Nantes ..et il y a bien là une injustice flagrante dans le traitement des événements historiques nantais. C'est un fait.
Quant à se présenter contre lui, il faudrait d'abord faire confiance à la démocratie républicaine et maçonnique ..


un républicain 27/04/2011 10:37


Jean-Marc Ayrault n'est pas le propriétaire de Nantes,
mais le maire de Nantes et qui a été élu par ces administrés. Si vous n'êtes pas d'accord avec lui alors
présentez vous contre lui ...