SEPTEMBRE 1792 RECAPITULATIF TARDIF

Publié le par culture

Il n' a pas été possible de rédiger plus tôt ce récapitulatif du mois de septembre 1792.

En ce samedi 1 septembre la famille royale entame son 19 ème jour de captivité dans la petite tour du Temple. Le Roi et les siens, détenus de façon tout à fait arbitraire ne sont l'objet d'aucun motif d'incarcération ; rappelons que cet état de fait est dû à la Commune Insurrectionnelle de Paris qui a totalement débordé l'Assemblée Législative.
Dimanche 2 septembre: Le tocsin retentit. La nouvelle de la chute de Verdun prise par les Prussiens arrive dans l'après-midi. Danton à la tribune de l'Assemblée: "Le tocsin qui sonne n'est point un signal d'alarme, c'est la charge contre les ennemis de la patrie. Pour les vaincre, messieurs, il nous faut de l'audace, encore de l'audace, toujours de l'audace et la France est sauvée !". Et :"Le peuple veut se faire justice de tous les mauvais sujets qui sont dans les prisons. Je me fous bien des prisonniers, qu'ils deviennent ce qu'ils pourront ! "

400 individus (selon Michelet) vont se répandre dans les prisons et s'acharner sur ceux qui y sont détenus. En fait de mauvais sujets, des prêtres, des religieux, une population diverse dans laquelle de petits voleurs, quelques droits communs, des prostituées et l'inévitable lot de ceux qui sont là au mauvais moment ! Le Couvent des Carmes reste le lieu emblématique.

La mise en place du dispositif des assassinats annule la raison donnée par Danton de supprimer ceux qui pourraient tirer dans le dos des combattants aux Frontières puisque la quasi-totalité des meurtres va être commise dans des lieux d'enfermements !!!

François Hue, valet de chambre de Louis XVI est retiré de son service et envoyé à l'hôtel de ville de Paris pour comparaître devant les municipaux.

Du 2 au 6 septembre seulement 10% d'électeurs se déplacent pour désigner les membres de la nouvelle assemblée dite démocratique: La Convention.

PHOTOS DE lAMBALLE 001

Lundi 3 septembre, les massacres continuent ; la princesse de Lamballe qui avait été emmenée à la prison de La Force pour y être entendue est reconnue innocente des accusations portées contre elle. Elle aurait défailli en sortant du "tribunal" ; blessée par un forcené elle est massacrée, décapitée, dépecée. Sa toison pubienne découpée par un de ces malades mentaux servira de collier à l'un d'eux.

Mardi 4 septembre: Massacres aussi à Orléans, Meaux, Caen, Alençon, Reims, Lyon.

IMG 0886 editedDimanche 9 septembre, ramenés sous bonne escorte par Fournier l'Américain, ancien colon esclavagiste de Saint Domingue, 44 prisonniers, dont le duc de Cossé-Brissac ancien commandant des Cent Suisses, sont massacrés et dépecés par une bande de furieux aux abords de l'Orangerie du château de Versailles. Cela malgré les efforts désespérés de Richaud, maire.

Lundi 10 septembre, deux à trois mille paysans investissent Pontrieux et Lannion par refus du tirage au sort.

Mardi 12 septembre: "Les Royalistes sont des menteurs, toujours plus forts que les autres. Vive la guillotine ! ". C'est le mardi 12 septembre, mais  2012 et non 1792 et  rédigé par le restaurant L'Antrevue, à La Roche des Mûrs en Maine et Loire.

Samedi 15 septembre, Louis Philippe Joseph d'Orléans renie son sang et son rang, pour lui et ses descendants:" A la demande de Louis Philippe Joseph d'Orléans, la Commune Insurrectionnelle de Paris arrête que ce dernier et sa postérité porteront désormais le nom de "famille Egalité".

Dans la nuit du 16 au 17 septembre, au Garde-Meuble -actuel ministère de la Marine-arrestation d'une bande de malandrins curieusement ivres et les poches remplies de bijoux volés des "Joyaux de la Couronne". Le "Casse" du millénaire se serait déroulé du 11 au 17 septembre ;  il est fabuleux, voir détails dans La Revue de décembre.

Mardi 18 septembre, l'Assemblée Législative légalise le divorce, ordonne que l'état-civil sera désormais tenu par les municipalités. Ordre est donné de confisquer dans les presbytères les registres tenus par le clergé. En la même séance, elle dissout la Commune Insurrectionnelle de Paris.

Jeudi 20 septembre,lors de la dernière séance, Collot d'Herbois, artiste raté et futur assassin, propose:" Avant de nous séparer, votons l'abolition de la Royauté !" Ce qui va être fait, dans la foulée, sans discussion, sans plaidoirie, comme n'importe quelle décision mineure comme le prix du pain ou la quantité de chandelles par habitant. La Royauté plus que millénaire est abolie par une poignée de pas grand-choses au nombre de 321 députés (sur 751 !!!). Cette loi adoptée par une minorité est une démonstration de démocratie !!! En effet ces 321 représentent 42% de 5 millions d'électeurs représentant VINGT CINQ MILLIONS D'HABITANTS !!! Ce sont les valeurs chères à nos hommes politiques.

Ce même jeudi 20 septembre a lieu Valmy et le retour chez eux des Prussiens. Que s'est-il passé ? Est-ce un des lieux du recyclage des "Joyaux de la Couronne" ?

Vendredi 21 septembre, la Convention fraîchement élue date de ce jour l'An I de la République de la France.

Mardi 25 septembre, la Convention phosphore: " La République de France est une et indivible" !

Vendredi 28 septembre, Danton :" Nous avons le droit de dire aux peuples: Vous n'aurez plus de rois !"

 Vendredi 29 septembre, Louis XVI quitte la Petite Tour du Temple pour la Grosse Tour où un appartement lui a été aménagé. Les siens, en attendant, viendront prendre leurs repas avec lui. Le Roi est inquiet pour sa famille, pour son peuple et pour François Hue dont il n'a plus de nouvelles ; ces préoccupations le distraient un peu des outrages qui lui sont faits, ainsi qu'à la reine, chaque jour, chaque heure.

Dimanche 30 septembre, Robespierre va enfin trouver son chemin: il sera révolutionnaire. Il déclare:" La royauté est anéantie, la noblesse et le clergé ont disparu, le règne de l'égalité commence". Et le peuple ne présage pas combien l'application de l'égalité va être promptement et radicalement menée !!!

 

Commenter cet article

PB 26/10/2012 11:12

Toujours beaucoup de travail. Coutinuez mon cher Noël à nous instruire car en effet l'histoire de notre pays n'a pas commencé en 1989. Merci