SCB et contre Revolution

Publié le par souvenirchouandebretagne.over-blog.com

IMG 2033 edited-copie-2Une question est posée concernant le terme de contre Révolution utilisé dans un article. Ci-dessous la définition que l’on trouve sur Internet ; l’article est cosigné par Jean-Clément Martin :

« Par la suite, sont contre-révolutionnaires les mouvements politiques qui nient toute légitimité à la Révolution de 1789 ou la partie du discours d’un mouvement politique qui nie cette légitimité, et qui militent afin d’en annuler une partie des effets.L’historien René Rémond les appelle les Légitimistes. C’est ainsi que la plupart des Monarchistes post-révolutionnaires, en tant que partisan d’un retour partiel ou complet à l’Ancien Régime, sont contre-révolutionnaires. Le parti légitimiste disparaît en 1902 suite au ralliement à la République de la majorité de ses députés à la demande du pape. Ils rejoignent alors le parti conservateur. Le mouvement contre-révolutionnaire des légitimistes survit actuellement en France, notamment par l'Union des Cercles Légitimistes de France et le bimestriel le Lien légitimiste. »

A la lumière de cette explication qui est claire, la position du Souvenir Chouan de Bretagne est définie dans le terme écrit de contre Révolution, sans tiret entre les deux mots dont le deuxième est marqué d’une majuscule ; c’est à dire rappeler les malheurs qui se sont abattus sur la France à partir des idées révolutionnaires, lesquelles entraîneront un soulèvement de plus de 60 départements (sur 83 !).Or le but du Souvenir Chouan de Bretagne se situe dans le cadre de l’Histoire de 1790 à 1832.

Notre Association n’a pas vocation à se soulever contre la République ni à demander qu'elle fasse repentance pour les Révolutionnaires et leurs exactions comme elle a l’habitude de le faire sur d’autres sujets –même ceux qui ne la concerne pas comme les Croisades, l’esclavage, la Saint Barthélémyetc -.

Nous demandons simplement que les pages de l’Histoire qui nous concerne et que nous tournons soient enseignées dans leur Vérité et non pas travesties par des historiens qui se disent tels alors qu’ils ne sont que serves ou trop fainéants pour consulter les Archives, car ainsi que le dit Reynald Secher : « Tout est écrit ». Le but de notre Association est d’apporter des informations qui puissent permettre de lire l’Histoire à l’endroit, pour tous et particulièrement les plus jeunes. C’est pour cela que nous avons en lien les Editions Reynald Secher et Pays et Terroirs afin de consulter de bonnes, saines et vraies lectures.

Il n’y aura pas de contrôle de connaissance, il n’y aura pas de Q.C.M., il n’y aura pas de risque d’embrigadement ni de répression en cas de départ de l’Association.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article