SAMEDI 19 JANVIER 1793: VOTE SUR LE SURSIS DE MORT.

Publié le par culture

Pierre Vergniaud InverséVergniaud préside la Convention réunie pour un second vote nominal au sujet du sursis à accorder à Louis XVI.

Résultat de l'appel nominal sur la question de sursis à l'exécution de Louis XVI.

L'assemblée est composée de 749 membres.

Décédé: 1

Absents par commission: 17

Absents par maladie : 21

Absents sans cause connue : 8

Qui n'ont point voté ou qui n'ont pas voulu voter: 12                                        Total:  59

Votants :                                                                                                                                690

Moitié : 345                                                                         Majorité absolue : 345 + 1     346

Pour le sursis:                                                                                                                       310

Point de sursis :                                                                                                                    380

Total pour ou contre le sursis 690

Les votes pour le non sursis sont de 380

Les voix au-dessus de la majorité sont au nombre de           34

La Convention Nationale décrète qu'il ne sera point sursis à l'exécution du jugement qu'elle a rendu le 17 de ce mois contre Louis Capet, dernier roi des Français.

Rappelons l'effet de masse qui a joué en faveur des régicides en utilisant le vote nominal au lieu du vote à bulletins secrets. C'est la terreur par pression psychologique qui entraîne ces votes surréalistes. D'autre part si le nombre de députés votant est le même dans les deux appels nominaux, nous n'avons aucun chiffre sur le nombre de ceux qui ont assisté au "jugement" du 26 décembre, et aucun renseignement sur le nombre de ceux qui ont assisté au prononcé des accusations le 11 décembre. On sait que pour d'autres réunions de la Convention, la moitié, parfois plus, ne siègent pas.

58 députés n'ont pas pris part au vote ; sur un sujet aussi important, c'est étonnant. Le plus ahurissant est l'excuse de ceux qui n'ont pas voté: ils leur est impossible de juger un roi !

Pendant ce temps, à la prison du Temple, un inventaire des biens du Roi est établi. Dans un tiroir, un municipal mit la main sur trois rouleaux contenant des pièces pour une valeur de 3000 Livres: "C'est, dit le Roi, de l'argent qui ne m'appartient pas, il est pour Monsieur de Malesherbes ; je l'avais préparé pour le lui rendre".

Le soir, le Roi demanda aux commissaires municipaux les raisons qui empêchaient ses conseils de lui rendre visite. On lui répondit qu'il devait en faire la demande écrite. "Pourquoi, dit Louis XVI, m'a-ton laissé depuis deux jours ignorer ce changement ?". Ce billet ne fut porté que le lendemain à la Commune. Le Roi y demandait de voir librement ses conseils et se plaignait de l'arrêté qui ordonnait de le garder à vue de jour comme de nuit. "On doit sentir, que dans la situation où je me trouve, il est bien pénible pour moi de ne pouvoir être seul et de ne point avoir la tranquillité nécessaire pour me recueillir" avait écrit le condamné.


Commenter cet article