REYNALD SECHER à NANTES, ONE HISTORIAN SHOW !!!

Publié le par culture

 8-NOVEMBRE-2011-011-copie-3.jpgHier soir, mardi 8 novembre, Reynald Secherhistorien spécialiste des Guerres de l'Ouest, invité par l'association Mémoire du Futur, présentait son dernier ouvrage sur le Génocide et le Mémoricide, salle Bretagne, rue Villebois-Mareuil, à Nantes. Cette salle permet d'accueillir 412 personnes assises (Chiffre Mairie de Nantes), or il y avait en plus d'attentifs auditeurs debouts ou assis à même le sol au nombre d'une vingtaine.

Pendant une heure et demie, sans jamais lasser son auditoire, utilisant le fruit de ses dernières recherches aux Archives Nationales, notre orateur, Docteur ès Lettres, développa de façon claire et précise, la façon dont leMEMORICIDE-CSP-1-copie-1.jpg Comité de Salut Public, organe exécutif issu de la Convention, elle-même issue de l'Assemblée Législative elle-même élue par le peuple, décida contre ce même peuple, des mesures exterminatrices. Ces termes utilisés ici sont ceux qui figurent dans le texte du Comité de Salut Public dans son ordre du 11 novembre 1793:" Le Comité de Salut Public, C(hers) collègues a arrêté un plan général, tel que les Brigands doivent disparaître en peu de temps non seulement de la Vendée mais de toute la surface de la république" et ce texte au représentant Garnier en date du 15 novembre 1793:"...Les forces républicaines vont se dérouler avec un développement si terrible que bientôt non seulement la Vendée mais encore toute la surface du sol libre seront purgés des rebelles".

Un organisme politique issu d'élections dites démocratiques - même si il est possible de douter du caractère démocratique de "sélection" des électeurs - prend contre ce même peuple souverain des mesures coercitives, alors que ce soulèvement était envisageable par la Déclaration des Droits de l'Homme du Citoyen. Du jamais vu !

8-NOVEMBRE-2011-012.jpgL'assemblée, dans laquelle il était possible de noter la présence d'universitaires, accorda une totale attention sans aucun signe de somnolence ou d'impatience aux propos de Reynald Secher qui, avant la séance de dédicaces, laissa la parole au Président du Souvenir Chouan de Bretagne afin qu'il présente son projet de Commémoration des Noyades de Nantes, dimanche 20 novembre ; cette journée de mémoire commencera par la messe en l'église Saint-Louis Notre-Dame de Bon-Port avant le "jeté" de gerbe en Loire et la visite de lieu marqués par cette histoire de mises à mort massives qui fit des milliers de victimes innocentes (le seul responsable d'un larcin avait volé un pantalon!) ajoutées aux fusillés, aux guillotinés, aux assassinés.

Une manière de lutter, dans le sens du dernier volet de l'ouvrage de Reynald Secher, contre le Mémoricide ambiant qui va jusqu'à donner des noms de rue, de boulevards ou d'établissements scolaires aux bourreaux: Robespierre, Carnot, Barère, Crouzat etc..., des noms de collèges ou lycées à ceux qui ont tué la mémoire: Jules Michelet, Jules Ferry, Jean Jaurès, alors que les victimes n'ont droit qu'à la culpabilisation.

Alors, ça suffit, les Jean-Clément Martin et autres disciples du mensonge qui ont re écrit l'Histoire à leur convenance, par idéologie, par paresse intellectuelle ou dans un but de clientélisme électoral. Place à la Justice et à la Vérité.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article