REPONSE AU JOURNALISTE DU PERE DUCHESNE

Publié le par culture

Courrier envoyé au journaliste de Ouest France qui a signé la charge contre Reynald Secher jeudi 12 août.

Voir article précédent sur ce Blog.

Monsieur Jean-François Martin

Ouest France

2 quai François Mitterrand

44200 Nantes

Monsieur,

Jeudi 12 août, journaliste spécialiste des dossiers économiques et sociaux, vous publiiez un article purement scandaleux. Il faudrait en revenir à certains articles parus dans "Je suis partout" pour lire une rédaction aussi détestable. Il faudrait en revenir à Jacques Hébert, l'ordurier rédacteur du "Père Duchesne", pour retrouver, dans votre texte guère plus "soft" compte tenu de l'époque, des propos qui en 1793 se terminaient, pour leur victime, par la guillotine.

Les temps ont changé, mais votre charge contre celui qui est le conseiller en Histoire du Souvenir Chouan de Bretagne, est une condamnation à ce que nous appellons "la guillotine sèche" actuelle, celle qui porte atteinte à la notoriété, à la respectabilité, à l'honneur des personnes, à l'activité du travail et à sa rémunération. Sans droit à une réponse. Mais où êtes-vous donc allé chercher les accusations que vous portez contre lui ? Comment avez-vous osé propager ce que, nous appellons des "bruits de chiottes". Terme pas très élégant, certes, mais qui correspond exactement à ce que vous avez mis dans votre article.

Vous avez de plus avoué à Reynald Secher que vous n'aviez lu aucun de ses ouvrages. Bravo pour l'équité ! Vous auriez pu aussi regarder le DVD (voir les sites en relation avec le SCB) qu'il a réalisé sur la chapelle Saint Pierre ès liens, pour votre enquête. Vous n'avez pas hésité à salir quelqu'un que vous ne connaissez même pas.Bravo pour l'objectivité !

Qui est donc celui qui a tenu le rôle du docteur Delorme (Le Corbeau de H.G. Clouzot) ?

Clamant haut et fort ce que nous découvrons dans les Archives, nous constatons que ce sont des cercles souvent monarchistes qui propagent nos découvertes. Les républicains purs et durs, acceptant enfin le dialogue, nous laisseront-ils nous exprimer sans nous jeter l'opprobre? Nous faisons de l'Histoire pas des histoires. Apprenez que défendre la connaissance de l'Histoire pour son enseignement honnête - ce qui n'est pas le cas actuellement - n'entraîne pas nécessairement une vocation royaliste ou monarchique- même si les mensonges enseignés depuis plus de cent cinquante ans (Michelet + Louis Philippe 1) peuvent amener à regarder d'un oeil nouveau la monarchie de l'époque pré-révolutionnaire.

Enfin dernier mensonge, lorsque dans votre article vous évoquez les propositions de Reynald Secher à l'évêché de Nantes ou au curé de la Chapelle Basse Mer. Cela ne se passait pas récemment mais en 1993 !!! Nous possédons les courriers échangés à cette époque entre l'historien et l'Evêque de Nantes, ce qui est un démenti formel des propos du Père Lebeau.

Veuillez agréer, monsieur, nos salutations.

Le Souvenir Chouan de Bretagne

Devise de Ouest France :Justice et Liberté


"Ouest France a édicté en juin 1990 sa propre charte de l'information dans laquelle le journal rappelle les valeurs humanistes auxquelles il aime se référer et qui mentionne les règles d'honnêteté intellectuelle, de prudence d'écriture et de respect des personnes que ses journalistes sont appelés à respecter. Cette charte est intitulée:"Dire sans nuire, montrer sans choquer, témoigner sans agresser, dénoncer sans condamner".

 

SANS RIRE !!!!!!

 

Le Souvenir Chouan de Bretagne

Commenter cet article

Yann 28/08/2010 18:50


voir ici aussi un article du salon beige
http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2010/08/stipendi%C3%A9-par-la-presse-alors-quil-r%C3%A9nove-une-chapelle.html