QUATRE DECEMBRE

Publié le par culture

La Révolution française continue l'exportation des ses idées généreuses "Liberté Egalité Fraternité"

Mais surtout la partie oubliée de la formule magique:" ou la mort". Cela arrive ce jour de 1798 avec l'invasion de l'Italie et la prise de Naples ; la France est toujours dirigée par le doux régime du Directoire si ! Nos livres d'Histoire ne nous enseignent-ils pas  ces doux visages des Incoyables et autres Meveilleuses. On oublie simplement que la suppression des R était voulue parce qu'il rappelait le roi ! Cela faisait suite à la suppression du mot régiment car il rappelait le service du roi (rex-regis). Et dans sa haine dérisoire, le Directoire avait imposé au Clergé, qui soufflait un peu de répit, un enième Serment dans lequel figurait "haine à la royauté". C'est pour ne pas avoir prêté ce serment que Matthieu de Gruchy avait été fusillé place Viarme à Nantes en novembre 1797. Un regain de persécution avait amené certains prêtres à pratiquer de façon clandestine leur ministère.
Mais ce même QUATRE décembre 1798 va se terminer par un massacre le soulèvement chouan qui dure depuis le 12 octobre dans la région Belge de Liège. La poursuite se terminera à Hasselt et fera près d'un millier de morts, Chouans, femmes, enfants.Une grande partie de la ville sera incendiée ; des colonnes mobiles vont circuler à travers la Belgique qui se retrouve quadrillée. Un des chefs chouans pourra s'échapper ; Emmanuel Rollier pourra assister à l'indépendance de son pays en 1830.

Antoine Constant, autre brillant chef sera fait prisonnier à Hasselt, alors qu'il ne voulait pas de cette bataille, préférant la guérilla. Il sera fusillé par les "Bleus" le 3 février à Tournai.

Chez nous en 1852, Napoléon, Président de la République s'est fait proclamer Empereur, le 2 décembre, sous le nom de Napoléon III.Le 2 décembre 1851 il avait signé des décrets prorogeant son mandat de Président et organisé un plébiscite sur sa politique et lui-même ; son  élection en 1848 s'était faite AU SUFFRAGE UNIVERSEL (moins les femmes). Critiqué par certains, vilipendé par d'autres à cause de ce plébiscite, il faut pourtant reconnaître que ce fut la première fois que fut respecter la fameuse démocratie instaurée par la Constituante, en 1790 !!!

Si par le 2 décembre il rappelle la Bataille d'Austerlitz, il sera un souverain nettement moins belliqueux que son tonton ; la seule guerre qu'il déclenchera lui sera fatale. Il faut lui reconnaître l'essor de La France sur le plan industriel et commercial, on lui doit le Chemin de Fer et la modernisation de Paris, la sauvegarde du patrimoine artistique et immobilier ayant échappé à la folie destructrice de la Révolution et de l'Empire. Il aura tué des centaines de milliers de fois moins que son tonton.

Il sera aussi le dernier souverain, même s'il fut un Empereur de la République,à habiter le Palais des Tuileries 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article