PLOUHARNEL J+5

Publié le par culture

IMG_3369.JPG

 

 

 

Samedi 2 avril, le groupe musical de grande qualité, Fifres et Tambours d'Aunis et Saintonge, ouvre la journée d'animation au bois du Bégo en Plouharnel, devant le Musée de la Chouannerie et des Guerres de l'Ouest, installé dans un ancien blockaus qui servit d'infirmerie durant la Seconde Guerre Mondiale.

La batterie de Plouharnel comptait 3 canons de fort calibre et ne servit pas à grand chose, à part détruire le clocher de l'église de Nostang, tuer sept civils lors d'un tir sur la gare de Vannes et six civils lors d'un tir sur Languidic. Elle cessa son activité lors de la reddition de la Poche de Lorient.

Revenons à cette journée qui se déroula sous un ciel aux allures mitigées.

Sur le mât central, derrrière les musiciens, on peut remarquer le drapeau du Souvenir Chouan de Bretagne, en berne par hommage à Pierre Causse, adhérent de notre Association et Président du Souvenir Catholique en Languedoc, décédé le mercredi 31 mars. Nous rendrons un nouvel hommage à cet homme rare.

La fréquentation n'a pas été exceptionnelle, malgré une campagne Presse du Télégramme et de Ouest-France, dont nous remercions et félicitons les correspondantes locales qui ont superbement communiqué, malgré deux passages sur Radio France Bleue Armorique avec la complicité de Ronan, et un passage sur Radio Sainte Anne avec la complicité de Simon. La prochaine fois, il sera bon de faire larguer des tracts par les mouettes et  autres goélands.

Les huit musiciens de l'Association Fifres et Tambours d'Aunis et Saintonge, venus de Saintes et La Rochelle ont créé, avec un parfait professionnalisme, l'ambiance musicale indispensable aux diverses saynètes dans lesquelles s'opposaient les Bleus du "Garde Chauvin"  et les Blancs des "Brigands du Bocage" et de "Plouharnel et son Histoire" menés par un sosie de Georges Cadoudal.

Les "Brigands du Bocage" nous avaient mijoté d'excellentes mogettes de Vendée qui accompagnaient des grillades de cochon (c'est encore autorisé) le tout arrosé d'un gouleyant rosé de Vendée dont le producteur brigandin mérite d'être connu. Auparavant avait été servie une remarquable Trouspinette concoctée par La Chouette. Jusqu'au soir se déroulèrent des épisodes guerriers accompagnés de fifres et tambours mais aussi de décharges de fusil d'époque assez tonitruantes.

Les Bleus jouèrent leur rôle "comme en vrai" et les Chouans, comme dans l'Histoire, succombèrent avec panache.La journée se termina par la photo de famille des belligérants restants.

Photo-045.jpg

Dimanche 2 avril, la journée commença par la messe en liturgie grégorienne à l'abbaye Sainte Anne de Kergonan. Après l'apéritif, commencèrent les conférences, pendant le repas pour gagner du temps par égard pour ceux qui avaient 4 à 5 heures de route ; le Président du SCB présenta des causes peu connues parmi celles qui entraînèrent la chute de la Monarchie et le soutien apporté par l'Angleterre de William Pitt le jeune. Puis notre historien Reynald Secher prit la parole pour une longue conférence sur le Génocide et le Mémoricide.

Merci à ceux qui ont participé à ces animations et qui n'ont pas lésiné sur leur temps et leurs efforts. Remerciements à "Les Brigands du Bocage", "Fifres et Tambours d'Aunis et Saintonge", "Le Garde Chauvin", "Plouharnel et son Histoire". Merci également à la Direc trice de l'Office de Tourisme de Plouharnel, la sympathique Madeleine Juberay, au Maire-Conseiller Général de Plouharnel Gérard Pierre et à  son adjoint Jean-Pierre Morane.

Essai à transformer.

IMG_3371.JPG

Commenter cet article

ghislaine herbreteau 08/04/2011 21:01


merci monsieur le président du souvenir chouans de bretagne ainsi qu'a ses adhérents.
prions pour PIERRE CAUSSE.
Al'année prochaine pour une nouvelle manifestation.