ORDINATIONS A SAINTE ANNE D'AURAY.

Publié le par culture

Basilique Sainte Anne d'Auray

Hier, dimanche 24 juin, malgré un temps maussade, voire pluvieux, une foule immense s'était réunie pour entourer les nouveaux ordinands. La basilique était comble, ainsi que la grande chapelle adjacente, de même le cloître et beaucoup de gens restèrent debout durant les trois heures de la cérémonie. Ouest-France concède un chiffre de plusieurs milliers.

En comparant avec d'autres rassemblements, il est honnête de parler de plus de quatre mille personnes.

L'évêque de Vannes, Monseigneur Raymond Centène, annonça que ces ordinations étaient les plus nombreuses depuis 1992 ; en effet trois postulants franchissaient l'ultime étape de la prêtrise "adsum, me Voici" et quatre diacres achevaient leur parcours vers la prêtrise.

L'un de ces derniers intéresse plus particulièrement le Souvenir Chouan de Bretagne ; il s'agit de Frédéric Fagot qui fut notre conseiller en Histoire. Brillant conférencier, possédant depuis des années son doctorat en

ORDINATIONS A STE ANNE (10)-001Histoire obtenu très jeune. Né en 1970 dans une heureuse famille du Finistère, il nous fit au château de Kerfily, le 22 novembre 1997, un brillant exposé sur Armand Tuffin marquis de la Rouërie, le chef de la Conjuration bretonne,

ORDINATIONS A STE ANNEdéfendant avec force et juste raison la cause  populaire du soulèvement des Chouans contre un contradicteur "de gauche" qui voulait affirmer la manipulation par les nobles et les "curés". Après un parcours à rebours de celui du héros du livre d'Yves Viollier - Par un si long détour - Frédéric a trouvé sa voie, au service de l'Église et des catholiques. Le défenseur de son engagement devant Monseigneur Centène a bien insisté sur sa spécialité en Histoire: "Les Chouans et leurs combats". Un élément extrêmement rassurant pour les catholiques: cela va être la qualité de ses sermons. Un chose intéressante à signaler, ces sept ordinands portaient la soutane avec bonheur, démontrant qu'ils ne souffraient pas de leur état.

Bon courage Frédéric, que nous retrouverons en décembre lorsqu'il recevra l'ordination sacerdotale avec six mois d'avance ; que Dieu te garde.Félicitations aux heureux parents.

ORDINATIONS A STE ANNE (15)

Commenter cet article

thizy 29/06/2012 07:02

dans cette republique socia communiste,
une bonne action

tres bien !!!!!!!!!!!!!!!