LUNDI 25 MARS 1793 : On agrandit et on pense à diminuer.

Publié le par culture

1-Debry-INVERSE.jpgLe nouveau président de la Convention depuis le 21 mars est  Jean Antoine Debry - 32 ans ½ - régicide comme il convient, anti-noble mais qui acceptera d'être créé baron sous l'Empire. Royaliste à la Restauration, il sera exilé en 1815 et reviendra en France sous Louis-Philippe

En ce jour de l'Annonciation 1793, les Décrets pleuvent:

- Décret interprétatif du décret du 9 octobre 1792 concernant les Emigrés: Tous les Français émigrés qui ont été ou seront pris dans des rassemblements armés ou non armés, ou ayant fait partie des dits rassemblements et ceux qui auront été pris soit sur les frontières soit dans les pays occupés par les Armées de la République, ceux qui auront été saisis porteurs de congés ou de passeports délivrés par les chefs français émigrés ou les commandants militaires des armées ennemies, sont réputés avoir servi contre la France et compris dans les dispositions du décret du 9 octobre et seront punis par la disposition de l'article 1er dudit décret. Les émigrés qui ne se trouveront pas dans le cas du décret du 9 octobre et du présent  seront renvoyés par les Commissions militaires dans les maisons de justice des tribunaux criminels des départements pour être jugés suivant le mode des jugements décrétés pour les émigrés. (rappel de ce décret: Exécution du décret qui prononce la peine de mort contre les Emigrés pris les armes à la main ; ils seront livrés dans les 24 H à l'exécuteur de la justice et mis à mort, leurs biens confisqués).

-Décret qui réunit à la France le pays de Porentruy (Suisse) sous le nom de "Département du Mont Terrible". Le Conseil exécutif provisoire est chargé de faire procéder au reculement des barrières.

-Décret portant décision du rattachement à la France de 66 communes du Tournaisis (Belgique) à la suite du voeu librement émis par le peuple souverain (qui a perdu sa souveraineté précitée en avril mai 1792 ! ).

-Décret qui accorde deux cent mille livres à la compagnie Wointer (ou Winter) pour fournitures de chevaux. Nous aurons l'occasion de retrouver toute une catégorie de fournisseurs aux armées - vivres, chevaux d'artillerie, fourrages - qui sous le nom de Compagnies ont su s'enrichir sur le dos des armées au bénéfice de certaines personnes de la Convention - les noms de Danton et Barère sont cités.

-Décret relatif aux révoltes dans les départements.

On agrandit le territoire français, on pense aussi à en diminuer la population !


Commenter cet article