LUNDI 17 DECEMBRE 1792, IL Y A 220 ANS...

Publié le par culture

La Convention décrète:"Louis XVI est autorisé à prendre un troisième conseil".

Tronchet, François Denis,De Seze

MalesherbesCe troisième conseil, autorisé par la Convention à assister Louis XVI est Romain de Sèze, âgé de 34 ans ; il est communément appelé ainsi alors que son nom est Raymond, comte de Sèze. Bordelais d'origine, il connaît bien la Famille royale puisqu'il a été le Conseil de Marie-Antoinette dans l'affaire du "Collier de la Reine" scabreuse affaire dûe à ce pauvre cardinal de Rohan, qui s'y croyant, pensait obtenir les faveurs de la Reine de France. Pauvre sot. Nous aurons l'occasion de traiter ce sujet dans La Revue de juin 2013 ; en effet, ce scandaleux montage est responsable du dénigrement de Marie-Antoinette dans l'esprit des français. Les Loges ne sont d'ailleurs pas étrangères à cette affaire.

En ce lundi 17 décembre 1792, Romain de Sèze va commencer à prendre connaissance d'un dossier d'accusation, incomplet, à charge, et, avec ses collègues François-Denis Tronchet et Chrétien Guillaume de Lamoignon de Malesherbes, il ne lui reste plus que moins de six jours pour étayer son dossier de défense du Roi de France déchu.

Dans son Histoire de la Révolution française, François Furet étrille les défenseurs de Louis XVI: "Ses avocats, de Sèze, Tronchet, le vieux Malesherbes, plaideront si étroits...enfermés dans un système de défense étriqué "! C'est une sottise ! Que pouvaient construire comme plaidoyer les Conseils de Louis XVI, en SIX jours, avec un dossier incomplet et mensonger aux trois quarts, d'après Cléry: Cent Cinquante huit pièces !

A titre d'exemple, il a fallu plus de quinze ans pour dresser un dossier sur de vraies preuves contre un ancien maire et ancien Président de la République, vrai prévaricateur...sans qu'il soit condamné ! Il a fallu plus de trente ans pour engager une procédure contre un révolutionnaire cambodgien assassin du tiers de son peuple ; sans grand résultat sur son évidente responsabilité. Il faut parfois plusieurs mois contre un petit malfrat aux manigances bien connues !

Alors, contre un dossier vide, six jours...... Quel ténor du barreau, actuellement ??????

Commenter cet article

russe Saint-Tropez 25/01/2013 10:25

Merci pour ces informations.