Louis XVI, Monseigneur Madec, des similitudes testamentaires...

Publié le par culture

Louis XVI inverséDans son testament rédigé dans la nuit de Noël, Louis XVI écrivait (entr'autres):

Au nom de la très sainte Trinité, du Père, du Fils et du Saint-Esprit,

Je meurs dans l'union de notre sainte Mère l'Eglise catholique, apostolique et romaine

Je prie tous ceux que je pourrais avoir offensés par inadvertance de me pardonner le mal qu'ils croient que je peux leur avoir fait.

 ............................................................................................

Mgr-madec-copie-1.jpg

 

Dans son testament spirituel, rédigé en Bretagne, le 20 janvier 2013, la veille du 220ème anniversaire de l'exécution de Louis XVI, Monseigneur Joseph Madec écrivait (entr'autres):

Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit

Je meurs dans la foi catholique apostolique et romaine

A tous ceux que j’ai pu blesser, je demande humblement pardon.

 

Bien sûr ces termes sont propres  à des catholiques, mais il y a quand même des similitudes curieuses, en particulier la date choisie par notre Membre et adhérent pour rédiger son ultime pensum.

Je vous recommande la lecture, de l'homélie donnée par Monseigneur Centène à l'occasion de la cérémonie de funérailles. Belle écriture d'une peu fréquente profondeur!

Commenter cet article