L' ABUS DE CORBIERE EST DANGEREUX POUR LA SANTE

Publié le par culture

Dans  Le Monde, Alexis CORBIERE, conseiller municipal du XII ème arrondissement de Paris, secrétaire du Parti de Gauche, se fait l'avocat de Robespierre suite au refus du maire de Paris, Bertrand Delanoë, surnommé dans l'Ouest Bertrand du Desclin, de baptiser une rue du nom de ce tyran sanguinaire:

 

"Cessons de juger "l'Incorruptible" 

"J'ai déposé un voeu lors du récent conseil de Paris demandant que soit accordé le nom d'une rue à Maximilien Robespierre. Il a hélas été rejeté et Bertrand Delanoë avait fait savoir qu'il y était opposé. Je n'accepte pas que soit ainsi minimisé par la représentation parisienne le rôle majeur tenu par cet homme durant la Révolution française, événement fondateur de notre République. D'autant que sa pensée et ses actes restent pour l'essentiel d'une grande modernité. [...] Homme politique entier, législateur philosophe, " l'Incorruptible " dut faire face à des temps difficiles où notre pays était déchiré par des invasions d'armées étrangères, de nombreuses trahisons et secoué par une terrible guerre civile. N'ayez crainte, je n'esquiverai pas une critique. Robespierre fut un des acteurs de ce qui est nommé la Grande Terreur. Mais de quoi parlons-nous exactement ? D'une période de deux mois, du 10 juin au 27 juillet 1794. Comme vous, je n'éprouve aucun plaisir à cela et, comme vous, je suis farouchement opposé à la peine de mort. Mais, cette violence est peu comparée à celle exercée pendant des siècles par les rois de France, qui cautionnaient les pires massacres et les tortures. [...] Robespierre n'était pas au sein du Comité de salut public le personnage " assoiffé de sang " qu'un vulgaire révisionnisme historique a dépeint par la suite."

Ou ce type est un provocateur, ou il est parfaitement ignare, ou il a appris son Histoire de France dans Soboul* et consort ; il est en tous les cas affligeant de lire de telles insanités alors qu'il suffit de consulter le contenu des Archives où sa signature côtoie celle de Barère de Vieuzac sur les actes ordonnant la mise en place des massacres destinés à regénérer le pays. Rien ne peut justifier de tels propos provocateurs et dignes d'un nouveau Pol Pot, sans aucun respect pour les centaines de milliers de victimes innocentes majoritairement issues du peuple et rayées de la carte de la France - près de 17000 guillotinés, rien qu'à Paris - et qui devrait entraîner une mise en examen de ce CORBIERE, dont la simple lecture est un danger, pour propagande de crimes contre l'humanité.

Il faut rappeler que lors d'une interview son chef de bande, Jean-Luc Mélenchon, avait déclaré qu'il était contre la peine de mort, sauf pour Louis XVI.

Il faut constater que l'on est confronté à des individus indécrottables, dont on peut aisément imaginer ce qu'il adviendrait si, par malheur, ils arrivaient au pouvoir.

 

*Soboul, Histoire de la Révolution Française, 1993 :" La Terreur se justifie par l'élimination d'éléments politiquement inassimilables" !!!

 

Commenter cet article

Irène Pincemaille 10/07/2011 19:34


Puisque les "politiquement inassimilables" sont bons à tuer, allons-y gaiement !!! et en avant pour tous les génocides possibles et imaginables car on dépeint toujours comme "inassimilables" ceux
qui ne pensent comme les puissants du jour au pouvoir. Il est vrai que St. Just (le mal nommé) voulait "faire un cimetière de la France plutôt que de ne pas la régénérer à notre façon" - tout est
dit !!!
Et où ce crétin de service a-t-il vu un de nos Rois assassiner des gens ??? - des innocents, j'entends - nos Rois ont fait des guerres - seraient-ils les seuls ? - mais des massacres gratuits de
populations civiles : JAMAIS ! Les massacres qui se produisirent à l'occasion des guerres (comme dans toute guerre, hélas)ne furent jamais ordonnés par un Souverain quelconque, mais, au contraire,
vivement désapprouvés par ceux-ci. Que cet imbécile aille apprendre l'Histoire ailleurs que dans les manuels républicains ! (tiens : qu'il vienne se renseigner aux Lucs sur Boulogne par exemple, ou
à Savenay, ou à la forêt de Vezins, etc... là, il comprendra peut-être enfin !).


thizy 05/07/2011 19:02


encore bravo pour ce texte !!!!

a lire

cordialement


Nicolas 05/07/2011 13:22


Cet article me laisse sans voix…
A Paris, on excuse la Grande Terreur parce que Robespierre était un homme dont « la pensée et les actes restent pour l'essentiel d'une grande modernité » ;
A Tarbes, on oublie les lois d'extermination de 1793 parce que Barère a créé le département des Hautes-Pyrénées ;
Bientôt à Munich les mêmes célébreront Hitler pour avoir vaincu le chômage et bâti le réseau autoroutier allemand.


thizy 04/07/2011 19:34


bonsoir

bravo pour l'article