COLLIER DE PERLES POUR NATHALIE......

Publié le par Pêcheur de Perles

Meyer-Sable-003.jpgIl aurait été dommage que l'auteur de l'ouvrage ci-contre ne doive se contenter que d'un petit article sur notre Blog, bien qu'elle avait déjà bénéficié, dans La Lettre N°1 - mars 2007 -du Souvenir Chouan de Bretagne, d'une critique méritée de son ouvrage.

Il peut nous arriver de laisser des coquilles à la fermeture de nos articles mais nous essayons de les rattrapper par la suite. N'y avait-il pas un Comité de lecture aux Editions Ouest-France ?

Nathalie Meyer-Sablé, qui a rédigé les textes de son livre - ce qui est la moindre des choses pour un auteur - posséde un doctorat de l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Elle a enseigné l'ethnologie à Lorient.

P2210065P2210065P2210065"Nathalie  Meyer-Sablé a étudié les familles de marins-pêcheurs, le patrimoine du littoral, les techniques de pêche ou de conservation du poisson ainsi que l'histoire politique et sociale de cette région".

Voilà ce qui est inscrit dans sa fiche de présentation. Quant à la bibliographie, elle repose essentiellement sur des progressistes ou modernistes ou marxistes: Roger Dupuy, Jean-Clément Martin, Albert Soboul, Michel Vovelle, Jean-Paul Bertaud des plus modérés comme Godechot (ancien étudiant de Mathiez), enfin Pitre-Chevalier et Emile Gabory. Pas un seul spécialiste de l'Ouest comme R. Secher, J-J Brégeon.

Que Nathalie Meyer-Sablé soit spécialisée dans les affaires de la pêche peut expliquer le nombre de coquilles rencontrées, mais on pourrait penser qu'elle est aussi spécialisée en science ostréicole avec le nombre de perles récoltées.

Parmi les plus belles:

- les «sacré-coeurs» (sans majuscules), ces talismans brodés qui, depuis le XVIIè siècle symbolisaient la dévotion à la Vierge. Dans un premier temps ils sont fabriqués par les soeurs chassées de leurs couvents puis par les femmes de la noblesse qui le transforment en une sorte de signe de reconaissance. Il matérialise le but de la révolte: le rétablissement de l'ancien ordre, monarchique autant que religieux.

-La bataille de Ponthieu (Pontlieue) avant le piège du Mans. A Ancenis Fleuriot a pris le commandement (le 17 décembre), repart vers Erdre (Nort sur Erdre), Blain (où Fleuriot est élu le 20 décembre) puis Savenay le 23 décembre ; à compter de ce jour, on entre dans la chouannerie.

- Un beau tableau de Bara avec sa légende habituelle.

- L'échec de la Bataille du Pont du Loc'h.

- Encore un tableau de Bara (page110)

- Arrêté le 9 mars 1804, Cadoudal est jugé, condamné à mort et exécuté le 12 juin.(page 111)

- Les causes de l'insurrection sont locales ; ainsi la religion n'en fut point le motif.

- Bonchamps est tué à Cholet (le 17 octobre, page 115). Il a grâcié les prisonniers Bleus à Saint Florent le Vieil le 18 octobre(page 64).

- Cadoudal est pris en mars 1804. Il est condamné et fusillé le 15 juin 1804. (page 115) (Georges a été guillotiné en place de Grève le 25 juin 1804)

- François Athanase de Charette : l'échec de Quiberon l'affaiblira durement.

- Pierre Guillemot : Débarqué à Concarneau, dénoncé et arrêté. Jugé et exécuté le 5 Janvier. (Pierre Guillemot vivait caché chez des amis depuis des mois)

- Pierre Mercier La Vendée, après une autre attaque de Saint Brieuc, est arrêté, jugé puis fusillé en janvier 1801. (Pierre Mercier est tombé dans un traquenard le 20 janvier 1801 et abattu)

- Jean-Nicolas Stofflet, quitte ses fonctions de soldat et rejoint Cathelineau.(il était garde-chasse)

- Treton, dit "Jambe d'Argent" né en 1870 à Astillé.../... assiste à l'échec de Savenay (il a quitté l'armée Catholique à Laval) trouve la mort dans un combat le 27 novembre 1795 à Cosmes.

Il faut avouer que ce florilège n'est pas exhaustif, car les 127 pages demanderaient des explications et des reprises trop longues pour un Blog.

Fermeture du collier.



Commenter cet article

Chambretaud 22/02/2012 14:07

Le plus triste dans cette histoire c'est que ce livre navrant a fait l'objet d'une réédition, Ouest-France disposant d'un puissant réseau de distribution qui en avait épuisé le premier tirage.