CHARETTE par PHILIPPE DE VILLIERS, C'EST A NANTES...

Publié le par culture

image0Un ouvrage de plus sur le chef britanno-vendéen ? Non, un ouvrage unique réalisé par Philippe de Villiers. Nous sommes habitués à divers auteurs qui ont écrit, jusqu'à plus soif, sur un des héros du Soulèvement de1793.

Le style utilisé par l'ancien Président du Conseil Général de Vendée est tout autre: le roman ; pas au sens détourné du terme, où la part de romance et d'approximations historiques se côtoient. Non le Roman où le style fait appel à la narration, ici par le héros: c'est Villiers qui écrit mais c'est Charette qui s'exprime.

Des faits d'Histoire connus, mais racontés, à la première personne, par celui qui les a vécus. Des faits d'Histoire indiscutables, connus par l'écrivain, comme s'il avait été là. Un style de narration rare et peu facile à manier, non seulement dans les épisodes du soulèvement de 1793 à 1796, mais dans la description, pas assez connue, de la vie du Charette officier de marine, depuis ses débuts comme garde de marine, à Brest, et son premier embarquement pour la guerre"aux Amériques". Philippe de Villiers, terrien amariné pour l'occasion, nous rappelle ou fait découvrir les termes de la marine en bois et les préparatifs pour faire de terriens des marins puis des combattants.

Une page mal connue de François-Athanase, né à Couffé en Loire Inférieure, en Bretagne, qui conduira son épopée de l'autre côté de l'eau, en Vendée.

Il faut venir écouter l'auteur de ce livre original par sa forme, profond par son histoire et d'une tellement agréable lecture, car il est très bien rédigé ; avec, lorsque Charette est revenu en Vendée, quelques expressions patoisantes du terroir. Vraiment de la belle ouvrage ! Un homme politique qui a "collé" à son territoire-terroir ; c'est tellement rare.

Soirée partagée avec Reynald Secher, initiateur de cette rencontre c'est:

MARDI 29 JANVIER A NANTES, SALLE BRETAGNE, 23 RUE VILLEBOIS-MAREUIL  A 20 H 30. La salle ne contient que 412 places ! Essayez d'arriver avant l'heure fatale.

Entrée 5 €, Etudiants 1€, Clergé invité.

Pour les Bretons d'au delà la Vilaine une soirée est prévue à Vannes. Soyez patients !


Commenter cet article