CHAMP DES MARTYRS à BREC'H SAMEDI 5 NOVEMBRE.

Publié le par culture

Comme chaque année, depuis dix ans, nous rendrons hommage aux victimes de la Révolution, à ceux qui sont tombés à Quiberon en combattant et à ceux qui sont tombés à  la suite de leur "jugement" par les Commissions Militaires. Il est bon de rappeler, une fois de plus, que, contrairement à ce qui est rapporté, ce ne sont pas les soldats sous les ordres de Hoche qui ont fusillé. Hoche avait donné sa parole à Sombreuil de vie sauve à ceux qui feraient leur reddition ; les Conventionnels en mission, Blad et Tallien ont réfuté cette parole qui n'engageait que des militaires alors que eux exprimaient un pouvoir politique (voir La Revue du Souvenir Chouan de Bretagne de juin 2010). Ceux qui ont fusillé ont été sévèrement "punis" en particulier lors de la bataille de la Ceriseraie, à Carquefou, près de Nantes.

CHAMPS-DES-MARTYRS-II.JPGLa messe, selon la forme extraordinaire du Rit romain sera célébrée à 15 H 45 en la chapelle du Champ des Martyrs à Brec'h (à côté d'Auray).

Auparavant le Conseil d'Administration du Souvenir Chouan de Bretagne réuni à l'hôtel de La Boule d'Or - près de la Basilique de Sainte Anne d'Auray - recevra, à partir de 12 H 30, notre conseiller en Histoire Reynald Secher pour la présentation de son dernier ouvrage "du Génocide au Mémoricide" et du seul film, sous forme de DVD, excellent,  sur la Chouannerie.

Nous irons ensuite, après la messe, nous recueillir au Mausolée de La Chartreuse où reposent les restes de ceux qui furent fusillés, le terme de "abattus" serait plus exact, au Champ des Martyrs et sur les plages de Saint-Pierre-Quiberon.

Là, nous chanterons l'absoute pendant la bénédiction des ossements.

IMG_3115.JPG

Le temps fait son oeuvre, mais ces ossements sont bien conservés.

CHARTREUSE-OSSUAIRE-4-XI-06.JPG

Commenter cet article