VERSAILLES ET SES SPLENDEURS

Publié le par culture

IMG 3338 edited

LE CHÂTEAU DE VERSAILLES EST ARCHITECTURALEMENT UNE SPLENDEUR.

Magnifiquement restauré, le Portail Royal recréé, les balcons, les faitières et autres épis de toiture redorés, c'est un bonheur de le contempler en un si bel état où le remettent des entreprises privées qui sont les mécènes de cette superbe restauration qui, grâce à eux, durera largement plus de quinze ans, mieux que la précédente Restauration (mauvais jeu de mot, tant pis!). Merci à Vinci (Autoroutes du Sud de la France, Cofiroute etc..parcs de stationnement, tramway, aéroports etc,etc,etc..), et à Monnoyeur (les éoliennes qui égaient nos campagnes, les engins de travaux publiques, locations de véhicules etc, etc, etc..), merci à eux, donc merci à nous, puisque ces deux énormes groupes n'existent que grâce à nous, consommateurs de leurs services et productions. Nous sommes donc fiers de nos travaux de restauration de notre patrimoine.

Contempler cette oeuvre d'art, qui pour sa partie originelle et centrale fêtera dans douze ans ses 500 ans - (quid de la Grande Arche, Opéra Bastille et autres pyramides de Peï architecte spécialisé dans l'éphémère ? )- est un vrai bonheur et un chant de louange pour le roi Louis XIV qui nous laisse un magnifique trésor qui, lui, ne sera pas dilapidé par les mauvais gestionnaires de la République. En effet, si pour essayer d'éponger une partie de cette abyssale dette (voir page précedente de ce Blog) certains édifices royaux-tel le Ministère de la Marine place de la Concorde (témoin de la mort de Louis XVI et de Marie-Antoinette) - risquent de partir en pays étranger, ce ne sera pas dans leur état. En effet, si  cela est arrivé au XXème siècle, en conséquence des dégradations dues à la Révolution (biens du clergé vendus et utilisés comme carrières de pierres) aux magnifiques cloîtres de Saint-Guilhem-le-Désert (34), Saint-Michel-de-Cuxa (66), Trie sur Baïse (65), Froville ( 54 ) et qui sont maintenant aux Etats-Unis, ce déménagement ne se fera pas au sens visuel- cela ferait du tapage- mais dans leur propriété.

Espérons, enfin, que les nouveaux acquéreurs resteront soucieux de ce patrimoine historique construit par la Monarchie, patrimoine dans lequel, tel un coucou, la République a installé son insuffisance économique (Voir la page de ce Blog consacrée à l'infâme dette sous la monarchie). Espérons aussi que ces mêmes acquéreurs ne démonteront pas les intérieurs pour les revendrent comme le firent certains japonais dans des châteaux tourangeaux ou bordelais laissés à l'état de squelettes.

IMG_3336_edited.JPG                                             IMG 3333 edited

MAIS EN CE MOMENT, LE CHÂTEAU DE VERSAILLES EST AUSSI UN ECRIN montrant une superbe collection des oeuvres diverses qui naquirent sous la monarchie dont cette superbe horloge astronomique due à l'ingénieur Passemant, programmée jusqu'à l'an 9999, qui en un fonctionnement de soixante roues et pignons autour d'un axe central, indique outre l'heure et les jours (banal !), les mois, les années -y compris bissextiles- mais aussi la position de la lune et des astres, les signes du Zodiaque. Il y a aussi aussi cette jolie joueuse de tympanon - évoquant Marie-Antoinette qui acheta cette machine, l'estimant plus qu'un jouet, et l'offrira à l'Académie des Sciences en 1785- dont le mécanisme compliqué, dissimulé sous la robe, est l'ancêtre des robots et des ordinateurs. On peut découvrir que l'on  est loin des clichés à la Jules (Michelet et Ferry) sur la frivolité des lieux : Le Château de Versailles était un vrai centre de recherche scientifique, où les savants, souvent pauvres, étaient logés et rémunérés par le Roi, pouvant ainsi poursuivre leurs recherches mathématiques, physiques ou chimiques ; qu'il s'agisse de l'élecricité, des couleurs des feux d'artifice, la dissection d'animaux, de l'ancêtre de l'ascenseur, ou bien  le spécialiste des serrures et de la mécanique se faisant inoculer la variole, Louis XVI, inventeur en somme du vaccin....

 

Quel magnifique revirement dans l'enseignement de l'Histoire nous devons coup sur coup à la Réunion des Musées Nationaux ; Marie-Antoinette revue et corrigée par l'exposition au Grand Palais, la Monarchie obscurantiste et retardataire revue et corrigée par l'exposition Sciences et Curiosités à la Cour de Versailles. Merci à celles  et à ceux qui ont élégament oeuvré pour cette exposition qui signe sa réussite par une prolongation jusqu'au 3 avril 2011 (au lieu du 27 février). Après ce genre d'exposition, et les informations amenées, seuls resteront les sots, les imbéciles, les historiens malhonnêtes  bornés et irrécupérables pour continuer à parler comme Barère de Vieuzac, il y a 218 ans !

Mettez-vous l'eau à la bouche avec cette présentation pour le premier anniversaire du Blog du Souvenir Chouan de Bretagne:

 

 

 

 

Commenter cet article