3 Août 1795 Aimé du Boisguy

Publié le par culture

 

  200px-Auguste_Hay_de_Bonteville.jpgLe 3 août 1795, Aimé Picquet du Boisguy (qui a eu 19 ans le 15 mars), accompagné  de  Auguste Hay de Bonteville (qui aura 20 ans en décembre) à

la tête de deux mille chouans attaquent avec succès Cossé Le Vivien, en  Mayenne, et la gardèrent durant trois jours face aux troupe du général Claude Ursule Gency à la tête des 85 ème et 454 ème demi-brigades de l'armée des Côtes de Brest c'est-à-dire à peu près 1200 hommes.

Aimé Picquet du Boisguy n'a pas été soldat avant son engagement dans la chouannerie ; la seul expérience qu'il ait de la "chasse aux Bleus" est celle qu'il a de la chasse au sanglier qu'il menait dans les bois de la propriété familiale à Parigné près de Fougères, ville dans laquelle il est né. De là son expérience dans les fifférentes traques qu'il a menées  avec souvent du succès.

Dans quelques jours, il va venger, sans aucune pitié, les fusillés de Quiberon.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article