25 mars 1793 : LES REVOLTES ATTAQUENT LAMBALLE

Publié le par culture

PHOTOS-DE-lAMBALLE-007.jpgLe soulèvement s'accentue. Après Savenay, Saint Etienne de Montluc, Guérande, Vannes, La Roche Bernard, les diverses échauffourées en plusieurs lieux, après Pluméliau, Pontivy, Guéméné sur Scorff, Josselin, Rochefort en terre, Coëtmieux, Moncontour, Bréhand, Pommeret où les Bleus ont perdu un homme, c'est aujourd'hui l'attaque de Lamballe et le regroupement au pied de l'église ; mais pour peu de temps. Inférieurs en nombre, les Révoltés sont obligés devant 300 Gardes nationales (ou gardes nationaux) de se replier, perdant une douzaine de combattants.

Il ne semble pas que Amateur de Boishardy ait été présent sinon les choses se seraient déroulées autrement.

Les Bleus vont activement rechercher les coupables. Une trentaine de futurs Chouans sont arrêtés et 7 guillotinés.

Cette répression, disproportionnée par rapport aux actes, va apporter un calme momentané. Même maintenant, 220 ans après, personne n'est irrité par la férocité de la répression. 

Commenter cet article