1792 - IL Y A 220 ANS....PERSECUTION ET NON DESESPERANCE - 2012

Publié le par culture

linkPere-Chereau.JPGRegardons autour de nous : comment ne pas apercevoir, en France, la dégradation rapide de la vie chrétienne, la chute libre de la pratique religieuse, l'accroissement de l'indifférence, la montée prodigieuse de l'ignorance en ce qui concerne la foi, l'effritement de l'influence de l'Eglise qu'on ne respecte même plus: on part au quart de tour, dans l'opinion publique, lorsque l'on soupçonne un brin d'anti-juif ou d'antimusulman, mais on peut rire, faire rire sur l'Eglise et les chrétiens sans que personne ne s'en émeuve. Un exemple : Un pays entier a été touché par cette tragédie engendrée par Mohamed Merah. On a vu des juifs et des musulmans ensemble, on a été à la synagogue, mais on a peu parlé de ce jeune parachutiste catholique, victime lui aussi. Regardez autour de vous : parmi nos jeunes et les moins jeunes, qui va encore à la messe, qui va au catéchisme?

Alors faut-il baisser les bras? Faut-il vivre chaudement entre Cathos convaincus, renfermés sur nous-mêmes comme dans une tour d'ivoire, entre gens biens, dernier vestige d'une race en voix de perdition, qu'on ne retrouvera que cloîtrée dans de grandes réserves comme les indiens d'Amérique du Nord, vendant pour survivre des objets bizarres comme les chapelets qui seront considérés comme de beaux colliers, ou des croix, magnifiques pendentifs témoins d'une civilisation disparue comme la civilisation étrusque?

Et bien non! Vous connaissiez déjà la réponse. D'une part parce que Jésus n'a pas confié à ses disciples une tâche facile, le serviteur n'est pas au-dessus de son maître. II n'était pas facile à Pierre et à Paul d'annoncer l'Évangile dans cette atmosphère vicieuse et viciée de Rome, atmosphère marquée par l'émancipation provocatrice des femmes, le massacre des enfants, les tortures inquisitoriales, les tueries de l'amphithéâtre, la vogue de la bestialité et du théâtre pornographique, le succès des lupanars, de l'homosexualité. Ont-ils baissé les bras? Oh que non ! Conduits, poussés par l'Esprit Saint, ils ont planté l'Église à Rome et quelques siècles plus tard le pape saint Sylvestre baptisera l'empereur de Rome, Constantin.

II ne faut pas baisser les bras, car vous le voyez bien, déjà depuis des années nous voyons plus spécialement grâce à nos papes, aux JMJ, un nouveau dynamisme dans notre Église; des groupes multiples surgissent, des groupes où l'on se fortifie pour vivre sa foi, des groupes qui se veulent missionnaires, des groupes où les jeunes comme les adultes veulent, fiers de leur foi, travailler à établir le Règne du Christ dans toute leur vie et dans le monde qui les entoure. Ne baissons pas les bras, soyons d'authentiques témoins de Jésus, et rayonnons notre foi.                             Amen.

Cette homélie rassérénante a été donnée par l’abbé Yves Chéreau curé de Saint Clément de Nantes, dimanche 22 avril. (tenant en main, sur la photo, les vases sacrés « bricolés » par les malheureux prêtres déportés sur les pontons de Rochefort- entre 1792 et 1800 - pour dire la messe en cachette des gardes – chiourmes).

Il y a 220 ans, la situation n’était guère brillante, ni pour l’Eglise de France ni pour les fidèles catholiques perdant leurs bons prêtres et eux-mêmes persécutés.

Ils n’ont jamais désespéré, pourtant la persécution était en marche. Comme il y a 220 ans, avez-vous remarqué les nombreux signes anti - Eglise ?  Les édifices catholiques taggés, parfois incendiés, vandalisés, les croix de chemin détruites etc… dans l’indifférence totale des responsables politiques, voire religieux. Mais pour un œuf « balancé » contre un théâtre ordurier, il n’y a pas de sanction assez dure.

Cela va durer longtemps ?

 

Chouans, en avant ! en chantant Da fez on tadou koz ! 

  Emblème SCB 2 002

  

 

Commenter cet article

chouanne du 3ème millénaire 27/04/2012 19:52

Merci! Merci de saluer par cet article les catholiques qui ne se sont jamais détournés de leur foi, malgré les nombreux et décourageants obstacles qu'ils rencontrent au quotidien.
Pour conforter votre optimisme bienvenu, j'affirme volontiers que la foi aide toujours à surpasser les épreuves lorsque la vie devient difficile ( ce que ressentaient aussi les français il y a 220
ans! ); c'est pourquoi nous n'avons aucun soucis à nous faire concernant le retour à la ferveur chrétienne au regard des difficultés grandissantes qui nous courbent l'échine à bientôt toucher
terre!