17 MARS 1756, BAPTÊME D'UN FUTUR ASSASSIN LEGAL .

Publié le par culture

1-YOLET CARRIER (1)

2-YOLET-CARRIER--4-.jpg


Dans l'église de Yolet, petit village proche d'Aurillac, sur ce baptistère, Jean-Baptiste Carrier a reçu le baptême en ce 17 mars 1756. Né la veille, 16 mars (un mardi) il est le quatrième enfant de Jean Carrier et de Marguerite Puex ( ou Puech) qui auront six enfants. Un frère décèdera 3 ans avant la naissance de Jean-Baptiste. Les parents Carrier sont considérés comme des paysans aisés, de la terre, du bétail, trois ruches etc...

1-Septembre-2011-016-CARRIER-AURILLAC--7-.jpgNul ne peut présager ce que deviendra ce petit enfant dans 36 ans, en 1792, après qu'il aura été élu par le département du Cantal à la Convention.

Il aura poursuivi auparavant des études normales jusqu'à faire des études de droit. Il prendra une charge de notaire du Roi dont la charge disparaîtra après les réformes apportées par l'Assemblée Constituante.

Pour ce qui concerne l'année 1793, en ce dimanche 17 mars, après avoir fêté ses 37 ans, il se contente de sièger à Paris ; il est de ceux qui demandent la création d'un Tribunal criminel.

Nantes ignore encore son existence ainsi que ses futures victimes qui se compteront, bientôt,  par milliers.

Certains ont déjà noté un fort penchant pour les boissons alcoolisées. Nous suivrons le parcours de ce futur représentant en mission.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article