12-12-12 / 12-12 MILLE SEPT CENT QUATRE VINGT12

Publié le par culture

12 décembre 1792 : La Convention nationale décrète que Louis XVI pourra prendre un conseil.

La Convention nationale décrète que quatre commissaires se transporteront à l'instant au Temple, donneront connaissance à Louis XVI du décret qui lui accorde la faculté d'obtenir un conseil, l'interpelleront de déclarer dans l’heure quel est le citoyen auquel il donne sa confiance et, à cet effet, nomme Cambacérès, Thuriot, Dubois-Crancé et Dupont de Bigorre qui dresseront procès-verbal.

" Nous, commissaires de la Convention nationale, en exécution du décret ci-dessus et de ce jour 12 décembre de l'an I de la république, nous sommes transportés au Temple, ou, ayant été introduits par les officiers municipaux dans l’appartement occupé par Louis XVI, nous lui avons donné connaissance du décret par la Convention nationale, qui porte qu'il pourra avoir un conseil ; avons interpellé Louis XVI de déclarer quel est le citoyen à qui il donne sa confiance. Il a répondu qu'il choisissait Target, à son défaut Tronchet ; tous deux, si la Convention y consentait, observant qu'il pensait que la loi l'autorisait d'en demander deux et a signé avec nous après que lecture lui ait été faite de la présente".

Tronchet-_Francois_Denis-.jpgTarget-Guy-Jean-Baptiste.jpg

12 décembre, la convention nationale décrète que le ministre de la justice fera sur le champ à Target et à Tronchet expédition du décret qui porte que Louis XVI aura la faculté de choisir un conseil. Ordonne que les officiers municipaux de la commune de Paris laisseront librement communiquer Target et Tronchet avec Louis XVI, et que les officiers municipaux fourniront à Louis XVI des plumes, de l'encre et du papier. (source : Lois et décrets de la Convention 1792)

Il faut se souvenir que le samedi 29 septembre, alors que la  Famille royale et Cléry étaient enfermés dans la petite Tour du Temple, les gardes municipaux étaient venus enlever papier, encre, plumes, crayons et même les papiers écrits, tant sur les personnes que dans les meubles. C’était ce soir là que le Roi avait été emmené dans la grande Tour.

Nous retrouverons Thuriot (du nombre des quatre commissaires envoyés à Louis XVI) lorsque nous évoquerons l'arrestation de Georges Cadoudal en mars 1804 ; en effet passé entre toutes les gouttes -de sang - de la révolution, Thuriot sera le juge d'instruction du procès de Georges et de ses amis. Durant toute l'Instruction, Georges, sans lui donner aucun titre, l'appellera TUEROI.

Notons un changement dans les écrits de la Convention: ils parlent de Louis XVI et non de Louis Capet ou de Louis tout court.


Commenter cet article