IL Y A 230 ANS, 21-22 SEPTEMBRE 1792, ABOLITION DE LA ROYAUTE.

Publié le par culture

IL Y A 230 ANS, 21-22 SEPTEMBRE 1792, ABOLITION DE LA ROYAUTE.

Décidée à la hâte par l'Assemblée législative la Convention nationale composée de 749 députés (élus par 9% de la population !) prend ce 21 septembre 1792 sa première décision : La convention nationale décrète que la royauté est abolie en france. Décret signé par Pétion, Brissot, Lasource sur proposition de Collot d'Herbois (décret mortifère pour ces quatre individus en 1793, 1794 et 1796 !).

Cette déclaration clôt mille ans de royauté. Le terme de royauté est plus adéquat que le terme de Monarchie car il y aura d'autres monarques tels que Bonaparte, Napoléon 1er, Napoléon III sans oublier les présidents de la Vème république.

La Convention va être à l'origine de lois liberticides, de la création du Comité de salut public, du Procès du roi Louis XVI, du sanglant Tribunal révolutionnaire qui organisera des "procès" tous plus scandaleux les uns que les autres dont les iniques de Marie-Antoinette ou de Madame Elisabeth et de tant d'autres personnes.

La république est-elle  PROCLAMEE le 22 septembre comme le disent les farouches républicains ?

QUE NENNI ! C'est de "manière furtive", selon les dires de robespierre, que danton a proposé que, suite à l'abolition de la royauté,  "Les actes publics seront datés de l'An I de la république"

C'est plutôt discret et loin d'une proclamation que l'on aurait pu penser tonitruante !

IL Y A 230 ANS, 21-22 SEPTEMBRE 1792, ABOLITION DE LA ROYAUTE.

Place Henri Mondor à Paris trône la statue de danton érigée en 1891. Le tribun est ministre de la justice. Avant sa proposition, adoptée par les députés, il a laissé faire, s'il n'a pas favorisé, ce qui reste dans l'Histoire Les Massacres de Septembre qui, du 2 au 6, firent près de 1500 victimes à Paris et à Versailles en particulier. Des massacres qui furent une véritable boucherie, l'Abbaye, La Force, La Salpêtrière, Saint Firmin, le Châtelet et le couvent des Carmes, rue de Vaugirard à Paris, qui garde le souvenir avec ses murs tachés de sang, sa crypte avec les ossements des prêtres assassinés et son escalier, témoin de ces crimes, menant du couvent au jardin.

Cet individu qui s'entichera après 5 mois de veuvage de la jolie Louise Gély (16 ans) l'épousera en juillet 1793 religieusement celle-ci ayant exigé d'être marié par un prêtre (un vrai pas un "jureur") ; c'est l'abbé Pierre Grayot de Kéravenant (natif de Questembert 56), rescapé par miracle de la tuerie des Carmes, qui procèdera à la cérémonie nuptiale après avoir entendu le tribun en confession (ça a du être quelque chose !).

L'abbé de Kéravenant sera derrière la charrette de danton pour lui donner, discrètement, une ultime absolution avant le grand départ  le 5 avril 1794. Danton consolera fabre d'Eglantine, qui se désolait de n'avoir pas fini un poème, par cette boutade "bientôt des vers tu en feras par milliers" !

IL Y A 230 ANS, 21-22 SEPTEMBRE 1792, ABOLITION DE LA ROYAUTE.IL Y A 230 ANS, 21-22 SEPTEMBRE 1792, ABOLITION DE LA ROYAUTE.IL Y A 230 ANS, 21-22 SEPTEMBRE 1792, ABOLITION DE LA ROYAUTE.

Au fait : la Libre pensée va faire déboulonner à Les Sables d'Olonne la statue de Saint Michel archange saint Protecteur de la France qui ne lui a fait que du bien ; pourquoi ne pas déboulonner la statue de danton qui n'a fait que du mal à la France ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :