BENIE SOIT SA SAINTE ET IMMACULEE CONCEPTION.

Publié le par culture

BENIE SOIT SA SAINTE ET IMMACULEE CONCEPTION.

Le 8 décembre 1854 le Pape Pie IX proclame le Dogme de l’Immaculée Conception.

En ce jour la Fête de la Sainte Vierge sera certainement d’une grande tristesse ; la distance pour aller dans une église célébrant dignement cette grande fête, deuxième fête mariale après l’Assomption, et l’obligation de respecter l’affligeante décision de la Circonférence des Evêques de France.

Celle-ci nous interdit de chanter et cela pour un temps indéterminé y compris pour Noël ; or, peut-on imaginer la messe de la Nativité sans chanter « Il est né le divin Enfant » ou « Les anges dans nos campagnes » et son vibrant refrain « Gloria in Excelsis Deo » ?

Et un 8 décembre sans chanter un hymne de circonstance « Salve Regina, Mater misericordiae … Spes nostra...in hac lacrimarum vallae » ? Salut Reine, Mère de miséricorde..notre espoir… dans cette vallée de larmes.

D’où vient cette stupéfiante décision ?

Un Centre pour le Contrôle de la Recherche et de la Prévention (américain) a publié une information (américaine) reprise par le journal « Nature » (américain) au sujet d’une chorale (américaine) d’une cinquantaine de personnes répétant des chants pendant deux heures et demi et deux personnes seraient décédées du covid. Sur le plan clinique l’information ne tient pas trop car il n’y a pas d’historique (antécédents, positivité, facteurs associés etc) .

Comme une traînée de poudre l’information se répand et la décision est prise par quelques tyranneaux que le chant est propagateur de la maladie donc doit être interdit. Le tout accepté et empaqueté par nos évêques qui ne sont plus à une stupidité près : Chanter dans une église est dangereux pour la santé. Saint Augustin, Docteur de l'Eglise, ne disait-il pas que "chanter, c'est prier deux fois" ? Par contre les églises et les séminaires qui se vident ne leur font pas se poser de question sur la santé de l’Eglise ?

Un chercheur du CNRS a découvert qu’en chantant, fort, on émettait de fines gouttelettes de salive susceptibles de transmettre la maladie. Quant on apprend à chanter on apprend d’abord à chanter la bouche sèche (en avalant sa salive), déjà pour éviter des effets sonores désagréables, pour des questions de savoir-vivre et pour ne pas salir les partitions (qui sont à une trentaine de centimètres) ni faire prendre une douche par les voisins de chant !

En faisant un parallèle hardi c’est comme si le gouvernement était renvoyé à cause des bêtises proférées par son Premier ministre.

Allez, bonne Fête de l’Immaculée Conception quand même ! Et que la Sainte Patronne de la France ait pitié de nous et de nos évêques !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :