451 ° FAHRENHEIT et fiction, 98° FAHRENHEIT ET OPPRESSION !

Publié le par culture

451 ° FAHRENHEIT et fiction, 98° FAHRENHEIT ET OPPRESSION !

Fahrenheit  451 est un film anglais réalisé par le Français François Truffaut en 1966 à partir de l'ouvrage  d’un auteur américain nommé Bradbury.

Ce roman de science-fiction décrit une société purement imaginaire dans un pays où les gouvernants exercent un pouvoir contraignant sur les citoyens.

Parmi ce pouvoir néfaste l’interdiction de la culture et la destruction des livres par les pompiers ; une imitation des autodafés des révolutionnaires en 1792-93 et chez les bolcheviques et les nazis.

Pourquoi ce titre de Fahrenheit 451 ?

F 451 est la température à laquelle le papier est condamné à disparaître en brûlant ; cela fait 232 ° centigrades.

Avec le gouvernement de la république la température est  tombée à 98 ° Fahrenheit soit 37,5°, température de fièvre à laquelle une librairie est condamnée à disparaître ! 

Un apprenti-sorcier aux petits moyens mais aux sombres effets ! Nous ne sommes plus dans un pays imaginaire et nous connaissons ce pouvoir contraignant. Ce n'est plus de la fiction ! Supprimer la lecture comme toute activité religieuse et cultuelle ou culturelle et soumettre la population à "Radio Paris" permet au pouvoir de tenir la même population en esclavage.

Nous voilà revenus à la sombre époque où les Chouans se sont révoltés au nom de leurs Libertés y compris la Liberté religieuse !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :