JERSY POPIELUSZKO MARTYR DU COMMUNISME

Publié le par culture

JERSY POPIELUSZKO MARTYR DU COMMUNISME

Hier soir à 20 h 40 la chaîne KTO a diffusé l’exceptionnel film de Rafal Wiecztnsky sobrement intitulé POPIELUSZKO. Il  retrace la vie du jeune prêtre polonais, de la sortie du service militaire aux dernières semaines de sa vie, assassiné à l'âge de 37 ans ; il était l’aumônier du syndicat Solidarnosc en révolte contre le pouvoir communiste du général Jaruzelski.

Ses bourreaux retrouvés après les faits, lâchés par le pouvoir qui leur avait donné les ordres, diront pour leur défense que c'était un accident. Comme la mort de Louis XVI (Jean Gabin dans Le Pacha). En effet, sa voiture interceptée, enfermé dans le coffre de celle de ses ravisseurs, battu presque à mort et jeté encore respirant dans la Vistule c'est un accident à la mode communiste.

Son corps sera retrouvé quelques jours plus tard affreusement meurtri.

Une reconstitution minutieuse, des acteurs de haute qualité ; on a l’impression d’avoir les mêmes personnages qu’à l’époque des faits en 1984. Même le cardinal Glemp est reconnaissable à ses oreilles.

Un beau récit d’une page douloureuse de la Pologne alternant fiction et documents d’époque. De la belle ouvrage réalisé sur un sujet encore tabou : l'horreur de la doctrine communiste ; et il y a encore des individus qui osent s'en réclamer.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :