COMPARAISON ECONOMIQUE : FRANCE 1817.........Vème RÉPUBLIQUE 2017*

Publié le par culture

Il y a 200 ans, la France compte près de 29 millions d'habitants vivant sur une surface d'à peu près 52 millions d'hectares. De 1792 à 1815 elle a perdu plus de trois millions de sa population, par faits de guillotines, guerres et massacres variés.

Sur le plan économique un petit comparatif est intéressant à faire avec 2017. Une estimation faite en 2011 estimait le Franc de l'époque à + ou - 10 €

En 1816  (sur les chiffres de 1815) :

Exportations : 399.580.000 Francs (vins, Eaux de vie, laine, soieries, meubles, quincaillerie, grains, orfèvrerie, tissus divers, livres) 3.995.800.000 €

Importations : 362.245.422 Francs (sucre, café, indigo, coton, vin, cuivre, fers).3.622.454.000 €

Nous constatons un bénéfique excédent de

37.334.578 Francs. 3.733.457.800 €

En 1817 (sur les chiffres de 1816) :

Exportations : 436.700.468 Francs 4.367.004.680 €

Importations : 370.562.787 Francs 3.705.627.870 € 

Excédent amélioré se montant à  66.137.681 Francs 6.613.768.100 €

Le pays est peu industrialisé et comporte essentiellement des paysans et des éleveurs (60%) les 40% restant se divisant, dans l'ordre, en artisans (libres ou en fabriques), marchands, employés, clergé, militaires, domestiques et vagabonds.

Le budget de 1817 s'établit ainsi : Recettes :  1.069.260.258 Fr 10.692.602.580 € (dont le fameux impôt sur les portes et fenêtres créé par le Directoire en novembre 1797 et mis en place en 1798 et qui rapporte 12.874.230 Fr ; le sel à lui seul, 35.000.000 !).

                                                 Dépenses : 638.344.299 Fr       6.383.442.99 

(La liste civile est de 34.000.000 Fr 340.000.000 € (Les Tuileries, Louvre, Vincennes, Fontainebleau, Saint Cloud, Versailles etc. plus le personnel afférent. Le budget du seul Palais de l'Elysée est de 100.000.000 €). Il faut ajouter à cette somme 140.000.000 Fr  - 1.400.000.000 € - de la dette de guerre due à Napoléon.

Malgré tout la balance montre un excédent des recettes de près de 300 millions (3.000.000 €)! 

LA DETTE SE MONTE à 157.000.000 Fr  1.570.000.000 €

SOIT PRES DE 15 % DU PRODUIT NATIONAL

SOIT  5, 60 FRANCS (56 €) PAR PERSONNE

2017

COMPARAISON ECONOMIQUE : FRANCE 1817.........Vème RÉPUBLIQUE 2017*

EXPORTATIONS 453 919 000                                 IMPORTATIONS    507 038 000

                                         DEFICIT    -53 119.000

 BUDGET : 1.919.744.000.000 €

DETTE : 2.198 MILLIARDS D'€  (à 16 H le 3 avril 2017)

100% DU PRODUIT NATIONAL

SOIT 35.000 € PAR HABITANT.

Comme dit en patois politique : "Elles sont pas belles les valeurs de la république ?"

Réflexion: la différence de résultats est sans aucun doute liée au fait que le Roi gère les affaires du Royaume comme étant les siennes propres. La république gère les affaires du pays avec l'argent des autres (les contribuables) que l'on peut dépenser à loisir puisque personne n'est en définitive responsable de la gabegie. On peut ainsi jeter l'argent par les fenêtres.

Est-ce pour cela que le Directoire invente l'impôt sur les fenêtres en 1797 ? Pour qu'il y ait moins de fenêtres par où jeter l'argent ?

A l'appui de ce raisonnement il est possible de mettre en parallèle l'affaire Fouquet de LOUIS XIV (Fouquet soutenu par la gauche actuelle) et l'affaire Cahuzac (Cahuzac-Hollande défendu par la même gauche) !

ET LA REPUBLIQUE RAN-TAN-PLAN aime ça !

* Changement de titre devant la faible lecture de l'article qui a pourtant demandé pas mal d'heures pour sa rédaction  sur un sujet tabou !