21 JANVIER 1793. UNE MORT IGNOBLE APRES UN PROCÈS INIQUE !

Publié le par culture

21 JANVIER 1793. UNE MORT IGNOBLE APRES UN PROCÈS INIQUE !

L'assassinat légal (et illégal tout à fois)  du Roi est basé sur un procès inique dont même les archives de la Justice se souviennent :"Au vu des lois de l'époque, le jugement de Louis XVI ne fut pas d'une totale légalité".

Cet assassinat fait partie des Valeurs de la république clamées haut et fort par des individus qui font de leurs cabinets ministériels ou présidentiel des annexes de Fleury-Mérogis.

Il faut remarquer un point jamais soulevé : toute les condamnations de l'époque étaient accompagnées de la confiscation des biens au "profit de la république" (même pour les prêtres qui n'avaient pas grand chose).

Or rien de cette mention dans le verdict pour le Roi. Bizarrement cette condamnation pour diverses et fausses vilénies reconnaissait, paradoxalement, que le Roi ne possédait rien ; reconnaissait ainsi qu'il n'y avait pas d'enrichissement personnel.

Pour avoir vendu la France à l'Etranger (monuments, banques, commerces etc.) ceux qui ont prétendu gouverner la France depuis 1974 devraient se voir condamnés pour haute trahison et vol en bandes organisées et se voir condamnés à la perte de liberté et à la confiscation de tous leurs biens et avoirs !

Chiche ?

Pourtant là seraient les vraies Valeurs faussement revendiquées de la république.

 

21 JANVIER 1793. UNE MORT IGNOBLE APRES UN PROCÈS INIQUE !

A Vannes, à l'initiative du Cercle Jean-Pierre Calloc'h, un rassemblement d'Histoire était organisé, commençant par la messe célébrée en l'église Saint Patern par son vicaire, l'abbé Amaury Brillet avec une nombreuse assemblée.

L'après-midi une causerie était donnée par Philippe Pichot-Bravard, Docteur en Droit, : Louis XVI face à la révolution suivie par une nombreuse et attentive assemblée.

A Paris, à proximité du lieu de l'exécution du Roi, Marc, Membre du Souvenir Chouan de Bretagne déposait, au nom du Souvenir Chouan de Bretagne, une gerbe.

Si le conférencier n'a pas parlé de l'Armoire de fer qui a livré tant de documents permettant d'accabler, faussement, Louis XVI, celle-ci est utilisée par des personnes n'ayant pas forcément pris les bons renseignements. Ou alors Louis XVI est le premier inventeur de la clé USB permettant de loger une foule de documents dans un petit volume !