MONSIEUR le MINISTRE CAZENEUVE : PAS D'ACCORD !

Publié le par culture

MONSIEUR le MINISTRE CAZENEUVE : PAS D'ACCORD !

Dans une déclaration récente au journal La Croix le ministre de l'Intérieur déclare de façon péremptoire que "La France et la république c'est la même chose" !

Si la république est une chose, sur le plan éthymologique res publica chose publique, le pays qui se nomme La France ne peut, en aucun cas, être assimilé à une chose mais à une personne et de plus féminine : Francia ou Gallia. Rien à voir, donc, avec la chose dans laquelle on peut marcher du pied gauche !

Le 21 septembre 1792, dans une totale illégalité, la Convention fraîchement en place décidait par Décret l'abolition de la Royauté - et non comme on le lit trop souvent de la monarchie  qui est un mode de  gouvernement - et par un Décret du 22 de dater de ce jour l'An I de la république (aucune proclamation là-dedans !). C'est un nouveau système politique qui était imposé, basé sur un soi-disant pouvoir du peuple à décider par lui-même, sous le nom de démocratie. Vaste fumisterie car il faudra attendre 1848 pour le premier vote populaire.

La France est un Etat basé sur un peuple de même origine (gréco-latine) qui a su assimiler d'autres peuples, une identité, une culture, une Histoire, des lois, un territoire et pendant longtemps une même identité religieuse et un langage commun même si existent quelques particularités. (même si par la faute ou l'incurie de certains responsables républicains quelques unes de ces notions sont mises à mal!). La France a résisté aux invasions sous la Royauté qui a agrandi son territoire. La France malmenée par les divers gouvernements républicains est toujours là et résiste vaille que vaille "aux allées et venues des gouvernements et des diverses formes de gouvernement" (Nicolas Machiavel). Et si nous assistons à de malheureuses tentatives de détricotage de la France et de sa souveraineté on ne lit nulle part que les futures provinces dissidentes voudraient revenir à leur gouvernement d'origine.

La disparition du Duché de  Bretagne a été sonnée la nuit du 4 août 1789 et le pire sous l'impulsion d'une grande majorité de députés bretons. Pour devenir un élément de la république et non plus un Etat.

Non Ministre de l'Intérieur, la France ce n'est pas la république qui a monstrueusement dévoré un grand nombre de ses enfants Français qui ne voulaient pas d'elle !

MONSIEUR le MINISTRE CAZENEUVE : PAS D'ACCORD !