ACTUELLEMENT LES CHORÉGIES D'ORANGE...

Publié le par culture

ACTUELLEMENT LES CHORÉGIES D'ORANGE...

Dans ces arènes où se déroulent les spectacles des Chorégies d'Orange, il ne faut pas oublier qu'en 1794 s'y déroulèrent des scènes hideuses de la révolution (cliquer pour revoir l'article de juillet 2014sous le mandat du Représentant de la Convention Meignet qui, lui, repose tranquillement, dans le cimetière d'Ambert (Puy de Dôme)..

De ce cirque romain partirent 332 victimes qui périrent sous le couperet révolutionnaire dont 32 religieuses, Bienheureuses martyres. Voyons donc ces lieux autrement !

222 ans après ce 26 juillet 1794 qui vit la dernière exécution des cinq dernières religieuses sœur Saint-Augustin, 75 ans, sacramentine du couvent de Bollène,sœur Catherine de Jésus, 70 ans et sœur Saint-Basile, 61 ans, ursulines du couvent de Pont-Saint-Esprit, sœur Claire de Sainte-Rosalie, 68 ans, ursuline du couvent de Bollène, Mère du Coeur de Jésus, 58 ans, ursuline, Supérieure du couvent de Sisteron, l'abbé Jacques Hamel est égorgé.

Les propos, parfois lénifiants,  tenus par les uns et les autres, politiques ou prêtres, en cette révulsante circonstance, ne doivent pas faire oublier que la République n'a jamais présenté d'excuses pour ces crimes de la révolution qui font donc partie des valeurs de la république ! A l'opposé les représentants de l'Eglise n'ont de cesse de se tordre les mains (et les méninges !) devant ce qu'ils jugent être des erreurs du Passé. De quel droit ? Nous avons échapper à la repentance avec la tarte à la crème du "réchauffement" climatique mais face aux assassins potentiels il faudrait faire profil bas ? Est-ce que les guillotinés d'Orange, religieuses, prêtres, religieux et laïcs, se sont défilés honteusement pour échapper à la guillotine ? Les religieuses de Bollène sont restées dans leur couvent, avec la complicité des habitants. Jusqu'à leur emprisonnement.

Poussant leur absence de raisonnement au maximum nos évêques vont-ils nous demander de ne plus nous rendre à la messe pour ne pas heurter les musulmans ?