17 JUILLET 1836, LE CHOUAN GUILLAUME GAMBERT S'EN EST ALLE...

Publié le par culture

17 JUILLET 1836, LE CHOUAN GUILLAUME GAMBERT S'EN EST ALLE...

Il y a 180 ans Guillaume Gambert décédait à Elven, 7 jours avant ses 66 ans. Né le 24 juillet 1770 au moulin de Kerfily (en bas du château) il est le quatrième de six enfants (deux filles et quatre garçons) ; il était entré en Chouannerie dès 1793 et retourné chez lui pour éviter la répression. Vu son caractère religieux on peut supposer qu’il fit partie de ces Révoltés qui dès le 13 février 1791, au nombre de trois mille, se rassemblèrent entre Theix et Vannes afin d’aller prendre la défense de l’Evêque de Vannes, Monseigneur Amelot, qui, n’ayant pas prêté serment à la Constitution civile, était menacé d’expulsion. Les Dragons étaient venus de Lorient pour mater la rébellion mais c’est surtout le clergé, dont le Recteur de Theix l’abbé Dorso, qui avait persuadé les paysans de s’en retourner chez eux.

Son jeune frère, Joseph, capitaine de compagnie, né le 27 avril 1773, sera tué le 18 août 1794, près de Panistrel, à l’âge de 21 ans, lors d’une échauffourée avec les Bleus qui auraient dépecé son corps.

Guillaume, Chef de bataillon des Chouans d’Elven sera de toutes les campagnes de la Chouannerie. Les bois de Saint Bily (chapelle dans laquelle est enterré l’Evêque de Vannes saint Bily tué dans son ermitage par les envahisseurs Vikings vers 919) sont le site de repli favori. De là il rayonne sur tout le pays morbihannais : il sera à Quiberon en 1795 près de Cadoudal, à la Bataille du Pont du Loc’h le 25 janvier 1800, à Penmur pour la victorieuse bataille de Muzillac le 10 juin 1815 et à Auray pour une victoire en demi-teinte les 25 et 28 suivants.

En 1818 il a été fait Chevalier de l’Ordre royal de Saint Louis par Le Comte d’Artois, Lieutenant-général du Royaume, à la suite de la demande faite le 1er octobre 1812 par Edmé Le Paige de Bar (qui avait été nommé colonel par Georges Cadoudal) comme « le prix du à ses services constants et continuels et comme témoignage du à sa bravoure, à sa constance et à sa loyauté ».

Elu maire à la Restauration il sera fait Grand Voyer pour les communes d’Elven le 28 novembre 1825. Le Grand Voyer est celui qui est en charge des routes royales et de l’aménagement urbain. Il occupera cette charge jusqu’à sa mort.

Dans le presbytère d’Elven, son visage a été sculpté par l’abbé Gaudin en 1896. En vis à vis figure le visage de Perrine Guimarho « sainte » locale ayant vécu toute une vie de charité, de dévouement et de piété morte âgée de 72 ans le 15 janvier 1729. Lors du transfert du cimetière vers le site actuel son cercueil fut ouvert et les témoins constatèrent que son corps était intact. En 1903 la tombe doit être déplacée ; le cercueil est ouvert et, stupéfaction, il n’y a plus aucune trace du corps !

Après l’Assemblée générale de notre Association du samedi 2 juillet, nous avons fait un circuit qui nous a mis sur les pas de Guillaume Gambert en allant nous recueillir sur sa tombe. Puis ensuite les incontournables tours de l’Argoët et leurs deux escaliers hélicoïdaux sur 45 mètres de haut.

17 JUILLET 1836, LE CHOUAN GUILLAUME GAMBERT S'EN EST ALLE...
17 JUILLET 1836, LE CHOUAN GUILLAUME GAMBERT S'EN EST ALLE...
17 JUILLET 1836, LE CHOUAN GUILLAUME GAMBERT S'EN EST ALLE...
17 JUILLET 1836, LE CHOUAN GUILLAUME GAMBERT S'EN EST ALLE...

Nous avons terminé notre périple en rendant hommage à l’abbé Pierre Coëdelo assassiné en haine de la foi le 23 octobre 1795, après qu’il eut célébré la Sainte messe. Il avait 36 ans. Il fuyait quand il fut lâchement abattu par les Bleus alors qu'il emportait les Saintes Espèces qui furent profanées par les soudards.

Notre journée s’acheva par le cidre de l’amitié pris près de la croix qui marque le lieu de son martyre (en réalité à une vingtaine de mètres).

Le Vice-président  du Souvenir Catholique en Languedoc était venu avec le drapeau de cette association qui, depuis 2001,  nous honore de sa présence presque chaque année. Un Chouan breton exilé en Provence !

 

17 JUILLET 1836, LE CHOUAN GUILLAUME GAMBERT S'EN EST ALLE...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :