ENCORE UNE DÉMONSTRATION DE LA BÊTISE VANDALE...

Publié le par culture

ENCORE UNE DÉMONSTRATION DE LA BÊTISE VANDALE...

Le 28 juin 2000 l'artiste sculpteur Jakez Goyat, avec l'aide d'une grue de levage fournie par les Etablissements Chamaillard, de Bignan, installait, sur un délaissé du Conseil Général du Morbihan un monument en granite de Bignan comémorant la Bataille du Pont du Loc'h, à proximité dudit pont. La Bataille du Pont du Loc'h, 25 janvier 1800, vit la victoire des Chouans qui eurent 250 tués. Pour les Bleus le nombre tournerait aux alentours de 700 (petite erreur dans le texte gravé sur le monument que nous appelons familièrement : "Le Caillou".

Il était là, témoin d'une page d'Histoire, dans un site calme à l'écart de la grande route Vannes Pontivy.

Trop calme pour exciter, sans risques, quelque courageux vandale qui caillassa le Sacré-Coeur en pâte de verre rappelant le scapulaire que les Chouans portaient sur leur poitrine.

Cette matérialisation de la bêtise humaine et lâche s'est passée vers le début d'août 2015 et a été découverte le 6 août. Malgré nos efforts de communication le témoin n'a su à qui s'adresser sinon à la mairie de Locmaria-Grand Champ auprès de Madame le Maire qui a signalé le fait aux gendarmes de Grand Champ. Ceux-ci se sont rendus sur place. Personne n'a eu l'idée de contacter la Mairie de Grand Champ où le SCB est connu.

Une réunion organisée à Coëtcandec samedi dernier a été l'occasion pour qu'enfin l'information soit transmise à un Administrateur du Souvenir Chouan de Bretagne qui en a prévenu son président.

Sur les lieux ce matin, après contact avec Madame le Maire de Locmaria et avoir constaté les dégâts, plainte a été déposée auprès de la Gendarmerie de Vannes pour " Dégradation ou détérioration de bien culturel exposé par une personne effectuant une mission d'intérêt général, et détérioration d'un monument exposé à titre définitif sur un terrain appartenant au Conseil général et appartenant à une Association dont je suis le Président".

Les services de la justice ont certes d'autres occupations mais il fallait marquer le coup. Nous allons réparer rapidement et couler un nouveau coeur en pâte de verre.

Noël Stassinet

ENCORE UNE DÉMONSTRATION DE LA BÊTISE VANDALE...ENCORE UNE DÉMONSTRATION DE LA BÊTISE VANDALE...