FIDELITE AU SOUVENIR DE MONSIEUR PIERRE FABRE...

Publié le par culture

FIDELITE AU SOUVENIR DE MONSIEUR PIERRE FABRE...

Père d'industrie, ce qui est mieux et traduit mieux ce qu'il était que capitaine d'industrie, Monsieur Pierre Fabre est décédé il y a deux ans déjà. Il est nécessaire de rappeler son souvenir dans une époque qui oublie vite ses bienfaiteurs, ce qu'il fut durant cinquante ans pour des dizaines de milliers de personnes.

Très souvent parlent de lui des personnes qui ne l'ont pas connu et devraient plutôt se reconvertir dans la plomberie là où il y a des bruits...

Discret, mais certains préfèrent les logorréiques, dans l'efficacité, il aurait pu investir aux Îles Maldives, à Bornéo à Tahiti ou dans des oeuvres d'art à usage privé. Il a toujours favorisé sa ville de Castres, son département du Tarn, sa région de Midi-Pyrénées en créant de la richesse en hommes.

Il a, entr'autres, largement financé les travaux de restauration de la cathédrale de Castres  ou soutenu la viticulture, richesse  du Tarn, et maintes autres actions sur ses fonds privés. Il aimait bien ce que faisait le Souvenir Chouan :"Ce que vous faites n'est pas pour me déplaire" m'avait-il dit avec son accent incomparable.

Respectueux de la nature, les différents sites de l'Entreprise étaient mis en valeur par la décoration arborée et florale dont s'occupaient de nombreux jardiniers. Un vrai régal visuel.

Notre respect à ce grand monsieur. Le meilleur hommage est celui de l'évêque d'Albi et Castres.

Il était dans sa façon de penser un Chouan, un Chouan d'Occitanie du XXème siècle!

Requiescat in pace.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article