14 JUILLET 1793 - 14 JUILLET 2015

Publié le par culture

Merci à Nicolas Stofflet de remettre sérieusement à l'heure les pendules concernant l'hommage rendu à Jacques Cathelineau. Comme il le souligne avec juste raison si un hommage fut rendu au Chef des Mauges  par le Souvenir Vendéen en 1993, l'hommage fut perpétué par Monsieur Jean Brochard dès 1994, j'étais à ses côtés, puis avec le Comité Nantais Célébration Charette dès 1996 (Comité créé en l'honneur de François Athanase en 1995), puis avec le Comité CélébrationS Charette. Ce Comité dut d'ailleurs s'arrêter en 2006 sousd la pression d'un ancien ministre et d'un ancien président du Souvenir Vendéen.

Dès 2001 le Souvenir Chouan de Bretagne accompagnait Monsieur Jean Brochard en donnant de l'écho - avec ou sans résultat - à l'hommage rendu à cet homme du Peuple qui n'hésita pas à tout quitter, sans aucun esprit de lucre, pour ses convictions, au risque de tout perdre et de tout faire perdre aux siens.

Autres temps autres moeurs: certains, que je n'ai jamais vus sauf une fois en 2013, voudraient en faire maintenant un fonds de commerce, ce qui n'est pas très noble et sent l'usurpation de particule.

Nicolas Stofflet parle très bien des vicissitudes de 2013 et 2014 ; je le remercie pour son article. L'écrivain ne savait pas où était la chapelle saint Charles et le Fécondateur In Vitraux y mit les pieds, pour la première fois de son propre aveu, en 2013. Nicolas Stofflet relève avec justesse le mensonge des "depuis cinq ans".

C'est pourquoi Le Souvenir Chouan de Bretagne associé à Vendée Militaire organisera l'hommage à Jacques Cathelineau ce 14 juillet 2015, pour une belle journée en l'honneur du colporteur des Mauges. Avec le Savoir de Dominique Lambert. Précisions à venir dans les jours à venir.

Ultime précision: si l'on aperçut le Président de Dreuzy en 2008 à la chapelle saint Charles, il fallut attendre 2013 pour que le Souvenir Vendéen organisa une manifestation - indépendante de la nôtre. 

En 2003 une équipe de jeunes costumés nous accompagna et nous traversâmes Saint Florent Le Vieil, drapeaux en tête, en chantant la "Marseillaise" des Catholiques. Du panache et la joie de Monsieur Jean Brochard pour une superbe journée  qui se termina par l'habituel cidre de l'amitié et ses galettes bretonnes !

Sans vitraux ni bandelettes ! (la bandelette est une petite bande ; on la trouve parfois dessinée sur les momies).

Noël Stassinet

Petite mise au point sur la Journée Cathelineau

Depuis quelques jours circule sur Facebook un tract invitant à une journée d’hommage à Jacques Cathelineau pour le prochain 14 juillet. Noble intention, qui mérite cependant une petite mise au point au regard de l’émotion apparemment soulevée par cet événement.

L’association à l’origine de ce tract semble en effet s’approprier cette Journée Cathelineau, qu’elle organiserait « pour la cinquième année consécutive ». Comme je suis hostile à tout révisionnisme historique, je souhaiterais rappeler à toutes fins utiles ce qu’il en fut réellement.

Le 14 juillet 1993, à l’occasion du Bicentenaire de la mort de Cathelineau, le « Souvenir Vendéen » organisa à Saint-Florent-le-Vieil un rassemblement animé par M. Jean Brochard, administrateur de cette association et grand conteur passionné par les Guerres de Vendée qu’il connaissait si bien.

Devant le succès de cette journée, il fut décidé que cet anniversaire serait reconduit les années suivantes, mais bien peu de personnes se joignirent à M. Brochard. En 1998, le « Comité CélébrationS Charette » lui apporta son soutien. L’association du « Souvenir Chouan de Bretagne » intervint à son tour dès 2001, accompagnant M. Brochard jusqu’en 2013.

Cette année 2013, pour la première fois depuis 20 ans, M. Brochard ne put venir à Saint-Florent-le-Vieil pour des raisons de santé. Ce fut aussi la dernière fois que le « Souvenir Chouan de Bretagne » organisa cet événement.

Les « Brigands du Bocage » les avaient rejoints depuis 2011, égayant la manifestation par la présence de nombreux jeunes gens costumés. Mais des irrégularités dans la trésorerie de cette association, mises à jour par le président du « Souvenir Chouan de Bretagne », firent naître un conflit dont pâtit la Journée Cathelineau.

Le 14 juillet 2014 fut animé par les « Brigands du Bocage » seuls, pour la dernière fois puisque cette association périclita à la fin de l’année.

Il est donc surprenant d’apprendre qu’une nouvelle association, « Mémoire du Futur de l’Europe », annonce l’organisation de la journée d’hommage à Cathelineau « pour la cinquième année consécutive »… Ayant moi-même participé à cette sortie depuis 2011, je puis certifier – et j’ai même vérifié sur les tracts et affiches de l’époque – que jamais « Mémoire du Futur de l’Europe » n’est citée comme organisatrice.

Cette manœuvre est bien triste aux yeux de tous ceux qui sont attachés à nos valeurs. Je m’en tiendrai à l’écart pour le 14 juillet, préférant rendre un hommage simple et sincère au Saint de l’Anjou, à Saint-Florent-le-Vieil. Je ne serai pas seul, et même plutôt bien accompagné…

 

https://www.facebook.com/nicolas.stofflet?fref=nf

Commenter cet article

Souvenir Chouan de Bretagne 01/06/2015 11:21

Je signale à "un Brigand" que la plainte déposée contre Ghislaine Herbreteau, pour abus de confiance le 13 septembre 2014 ne l'a pas été par un Président d'Association mais par un membre de l'Association des Brigands du Bocage ce qui est totalement différent. Les différents courriers envoyés à la Présidente des Brigands du Bocage n'ont jamais porté un en-tête d'association ! Si vous voulez donner un avis donnez le sur des faits et non sur des racontars ! D'autre part il est possible de lire par ci, par là, que ce genre d'affaires porte tort à ce que nous défendons. Je ne défends pas le vol, le détournement de fonds ni la grivèlerie ni d'autres choses infamantes. Si nous voulons échapper aux lazzis des robespétrophiles il est essentiel que nous fassions le ménage entre ceux qui honorent la mémoire des Révoltés et ceux qui en font une source de profit !

Nicolas Lefloch 01/06/2015 09:36

Le bruit cour dans les chaumières un crime de lèse majesté aurait été commis.Je mêne mon enquête et récupère l'objet du crime.Que se cache t-il sur ce document?Je cherche,je prends ma loupe,rien toujours rien.Quelqu'un peut-il m'aider,après s'être armé d'une loupe?

un Brigand 31/05/2015 13:54

Je suis très heureux d’apprendre qu’une journée d’hommage à Cathelineau est

organisée le 14 Juillet. C’est une excellente chose. D’origine Vendéenne, mais récemment revenu dans le département, je suis très intéressé, et je souhaiterais pouvoir y participer.

Mais de grâce, ne gâchez pas tout inutilement. Peu importe qui a eu le premier l’idée, qui l’a fait et cessé de le faire, qui survivra pour le faire la prochaine fois. On s’en fiche comme vous n’imaginez même pas. La seule chose qui compte c’est que cela existe.

Monsieur le général Stofflet, rappelez vous qu’en règle générale le propre des associations fonctionnant sur des terrains un peu « à la marge » dans l’opinion publique est d’utiliser leur temps et leur énergie à se détruire entre elles.

Que peut il y avoir de plus négatif que le fait qu’un président d’une association se mettre à se mêler de la régularité des comptes d’une autre association ?. C’est simplement ahurissant !.

Alors je félicite tous les organisateurs de cette journée, mais par pitié épargnez nous les commentaires et les mises au point ( surtout je vous en supplie ne dénaturez pas le mot révisionniste)

Julie Watebled 01/06/2015 00:07

Les vrais brigands ont au moins le courage de se présenter sous leur véritable identité.

Julie Watebled 01/06/2015 00:05

Ce n'est pas un Président d'association qui a demandé cette régularité de compte, c'est un adhérent des Brigands du Bocage. C'est différent.