LA LETTRE de MARS-AVRIL 2015 du Souvenir Chouan de Bretagne.

Publié le par culture

Tous les adhérents et sympathisants du Souvenir Chouan de Bretagne ont reçu ou ont du recevoir La Lettre de Mars Avril 2015, il est temps de propager ce texte afin de remettre les clepsydres à l'heure.

La clepsydre est une montre dont le mécanisme consiste en un écoulement d'eau, une sorte de sablier liquide, en quelque sorte ! Quel rapport avec La Lettre du SCB ?

Le venin est un liquide.

On aurait pu penser que le venin distillé, qui a été fortement répandu depuis plus d'un an, allait régler le temps du Souvenir Chouan de Bretagne et de son Président mettant en péril cette belle Association à laquelle font confiance des centaines d'adhérents. Non le Souvenir Chouan de Bretagne n'a pas coulé et il sort même conforté de cette redoutable épreuve même si sous les coups il a vu disparaître les tièdes et les retors. Au delà des mensonges, des insultes, des calomnies, des bruits de plomberie, des trahisons, les médisances n'ont pas fait les dégâts escomptés par certain(s). Ils ont exalté les vrais fidèles, ceux attachés au Souvenir des Révoltés et victimes d'il y a 220 ans et révélé les faux-amis et les tiédasses.

Nous allons pouvoir ajouter une troisième devise au Souvenir Chouan de Bretagne après:

1/ Doue ha Mem Bro (Dieu et mon pays -au sens de Patrie)

2/ Connaître le Passé C'est mieux vivre le Présent et préparer l'Avenir,

3/ Fluctuat nec mergitur , (pour les non-latinistes Elle flotte mais ne coule pas, ce qui était la devise de Lutèce et l'inverse est maintenant la devise de Paris !!!))

Dans le prochain article les nombreuses commémorations à venir, la prochaine étant le nouvel hommage rendu à La Chouanne du XXème siècle : Agnés de La Barre de Nanteuil .

Remarquable jeune fille que certains auraient voulu voir au Panthéon à Paris. Elle est en meilleure compagnie au cimetière de Boismoreau, à Vannes, près de ses parents de sa soeur et de son frère, à proximité de Julien Guillemot et de la (première) tombe de Pierre-René Rogue.

 

LA LETTRE de MARS-AVRIL 2015 du Souvenir Chouan de Bretagne.

Commenter cet article