CONVENTION NATIONALE 30 MARS 1795...

Publié le par culture

La Convention est fort occupée mais les à côtés, surtout intéressants pour un régime aux abois, ne sont pas à négliger et les purs Conventionnels ont pour l'argent les yeux de Chimène !

Nous nous souvenons de l'odieux assassinat de Madame de Lamballe le 3 septembre 1792, causé, entr'autres, par toutes les haines et jalousies répandues depuis les débuts de la révolution, victime, comme beaucoup d'autres de tous les tarés et avinés des bas-fonds trouvant dans la pagaille, due à des meneurs conscients ou manipulateurs, une impunité apte à leur laisser réaliser leurs plus abjects projets.

CONVENTION NATIONALE 30 MARS 1795...

En ce lundi 30 mars 1795 la Convention "pond" un nouveau Décret:

Loi relative au séquestre apposé sur les biens de la succession de la ci-devant princesse de Lamballe, portant qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur la mainlevée de la partie de ces biens dévolue à une branche de la maison de Sardaigne.

Devant un langage aussi abscons, j'ai demandé l'aide du Vice-président du Souvenir Chouan de Bretagne, ancien Haut-magistrat (et conseiller du Président du Souvenir Chouan de Bretagne pour tous les questions juridiques de notre Association. Ce qui fait que ce dernier ne s'aventure pas sur des chemins hasardeux).

Cette loi veut tout simplement dire que les biens de la Princesse, mis sous séquestre avant que d'être dirigés vers leur destinataire sont tout simplement confisqués.

Et Hop ! Le racket fait bien partie des "Valeurs de la république". Et l'on connaît des fans des "Valeurs de la république" pas forcément très loin de chez soi.

Mais pourquoi ces biens dévolus à une branche de la Maison de Sardaigne ?

La princesse devenue Lamballe par son mariage avec le fils du Duc de Penthièvre et prince de Lamballe, est née Marie-Thérèse de Savoie Carignan; la Maison de Sardaigne fait partie de la Maison Royalede Savoie.

Voilà ce que la république fait de biens qui ne lui appartiennent pas !

On comprend que ce genre de sport ait fait des émules. Même sous nos contrées.

CONVENTION NATIONALE 30 MARS 1795...

Commenter cet article