IL Y A 220 ANS était signé le Traité de La Jaunaye...

Publié le par culture

Le 17 février 1795 était signé le Traité d'amnistie sur une table placée sous une tente entre la Grande et la Petite Jaunaye à Saint Sébastien sur Loire.

Le préambule précise que ce Traité ne s'applique pas qu'à la seule Vendée:

Les Représentants du Peuple français ....chargés de l'exécution de la Loi d'amnistie du 12 frimaire concernant les rebelles de la Vendée et les Chouans...

La copie, sous verre, n'est pas très lisible. N'y figurent que les signatures des républicains.

Ruelle est le chef de la délégation des Représentants du peuple, Charette est le chef de la délégation des Insurgés, pour les Chouans nous retrouvons le comte de Scépeaux, Pierre-Michel Gourlet, Mathurin Ménard, Cormatin, Georges Chabron de Solilhac.

Si les Révoltés sont usés par deux ans de persécutions, de privations, de guerres quasi continuelles, de vexations dans une région exsangue, les Bleus ne sont pas tellement mieux lotis. Cet arrêt des hostilités tombe à pic et les Bleus n'y ont pas consenti sans quelque arrière pensée. Ils promettent de se retirer des régions signataires mais il ne leur est certainement pas concevable qu'une partie du pays échappe aux "démocrates" jacobins. Trop de cadeaux ! Les Lettrés auraient du se rappeler ces vers de Virgile :"Timeo Danaos et dona ferentes" (je crains les Grecs même portant des cadeaux). Liberté religieuse, fortes indemnisations, une armée républicaine commandée par Charette etc. C'est tout juste s'ils ne vont mettre la main à la truelle pour rebâtir ce qu'ils ont détruit ! La chute de Robespierre, l'exécution de Carrier, ce sinistre assassin, permet aux Conventionnels nouvelle mode, de rejeter sur leurs prédécésseurs les horreurs que eux , la main sur le coeur, viennent panser et effacer.

Trop polis pour être honnêtes ! Mais, doivent se dire les Révoltés, pourquoi ne pas essayer ?

Il y a 20 ans, une plaque avait été apposée sur le mur de la Petite Jaunaye ; depuis le décès de la propriétaire de 1996, le nouveau refuse l'accès.

Samedi une plaque a été dévoilée, par le Maire Christophe Amailland, sur un itinéraire de balade en bord de Sèvre et le Sénateur-maire de Saint Sébastien, Joël Guerriau, a fait réaliser par l'artiste Diana Taubin, une fresque qui sera installée en centre ville.

IL Y A 220 ANS était signé le Traité de La Jaunaye...
IL Y A 220 ANS était signé le Traité de La Jaunaye...IL Y A 220 ANS était signé le Traité de La Jaunaye...
IL Y A 220 ANS était signé le Traité de La Jaunaye...IL Y A 220 ANS était signé le Traité de La Jaunaye...

Commenter cet article